Le Mitsubishi RVR se situe entre l’Eclipse Cross et l’Outlander.
Le Mitsubishi RVR se situe entre l’Eclipse Cross et l’Outlander.

Essai-éclair: Mitsubishi RVR 2020

En plus d’agencer son look avec le reste de sa gamme de véhicules, Mitsubishi a insufflé quelques chevaux supplémentaires sous le capot de son utilitaire RVR.

Se situant entre l’Eclipse Cross et l’Outlander, ce VUS compact ne souffre pas trop de la transmission variable continue (CVT) dans la mesure où on apprend à bien doser ses accélérations. 

Les 168 chevaux et les 167 livres-pieds de couple offrent suffisamment de puissance pour ne pas trop s’ennuyer. En plus, ce VUS permet de choisir entre trois modes de traction, ce que plusieurs modèles à traction intégrale ne permettent pas. 

Quant à la consommation de carburant, le climat actuel et les courts trajets réalisés ont eu pour effet de donner un résultat quelque peu décevant. Dans des conditions plus clémentes et lors de trajets plus longs, il est possible de faire mieux. Mitsubishi annonce des cotes de consommation de 10,1 l/100 km en ville, de 8,2 l/100 km sur la route ou 9,2 l/100 km combinée avec le modèle à quatre roues motrices. La traction promet de consommer 9,7 l/100 km en ville, 7,8 l/100 km sur la route ou 8,8 l/100 km combinée.

Par contre, si le design à l’extérieur a été renouvelé, on ne pourrait pas en dire autant de celui de l’intérieur qui paraît toujours quelque peu suranné. 

Toutefois, le RVR offre pas mal d’espace pour ses occupants même à l’arrière.  

+

DONNÉES TECHNIQUES

Prix: de 22 998 $ à 33 998 $

Prix du modèle essayé: 29 798 $ (SEL AWC)

Moteur: L4 2,4 litres 

Puissance: 168 ch (125 kW) à 6000 tr/min

Couple: 167 lb-pi (226 N.m) à 4100 tr/min

Transmission: automatique variable continue (CVT)

Consommation réalisée: 14,7 l/100 km (en ville en conduite hivernale)