La dose additionnelle de style, de luxe et d’exclusivité du Toyota Venza, de même que sa bonne réputation passée, suffiront-elles à lui redonner un élan?
La dose additionnelle de style, de luxe et d’exclusivité du Toyota Venza, de même que sa bonne réputation passée, suffiront-elles à lui redonner un élan?

Essai-CAA: Toyota Venza 2021

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Le Toyota Venza refait surface pour 2021 après une absence de quatre ans. Oubliez la familiale Camry haute sur pattes d’antan : cette fois-ci, le constructeur présente un multisegment hautement stylisé qu’il offre uniquement en version hybride.

Cette motorisation provient directement du RAV4, tout comme le rouage intégral sans arbre de transmission qui l’accompagne. Par son format intermédiaire et ses cinq places, le Venza s’attaque à des rivaux comme le Ford Edge, le Hyundai Santa Fe et le Nissan Murano.

La dose additionnelle de style, de luxe et d’exclusivité du Venza, de même que sa bonne réputation passée, suffiront-elles à lui redonner un élan? Les experts autos de CAA-Québec livrent leur prévision dans ce premier essai du véhicule.

D'autres essais peuvent être consultés à caaquebec.com/essaisroutiers.