Auto

Essai-éclair: Porsche Cayenne 2019

Il faut peut-être avoir les yeux aiguisés, mais le Cayenne fait peau neuve cette année.

«Il a été complètement redessiné. Seul le logo sur le capot ne l’est pas», lance à la blague Vincent Labrecque, directeur des ventes chez Centre Porsche Québec, où il a été possible de faire un court essai du VUS de Porsche. 

Les coups de crayon sont visibles notamment sur la calandre à l’avant, dans l’aménagement intérieur ou sur le feu arrière «monosourcil». 

Durant les quelques heures d’essai, on a pu constater la vivacité de véhicule qui ne se fait pas prier quand on le sollicite. En fait, ce n’est pas à ce qu’on s’attend quand on choisit cette marque allemande? 

Enfin, le Cayenne peut remorquer jusqu’à 3500 kilogrammes (7716 lb), ce qui n’est pas négligeable.

Auto

Essai-éclair: Honda Accord hybride

L’hybridation douce peut sembler superflue, surtout quand on a connu les hybrides rechargeables.

Quoi qu’il en soit, la Honda Accord hybride peut se révéler un bon choix quand on veut simplement abaisser sa facture de carburant. Cette berline intermédiaire ne souffre pas de l’hybridation, même qu’elle est dynamique, surtout en mode Sport. Cependant, si vous l'utilisez, ne vous attendez plus à économiser autant de carburant qu'en mode Normal.

Auto

On a essayé: Acura RDX 2019

Les designers d’Acura ont raffiné les lignes du nouveau RDX et on ne s’en plaindra pas.

L’ancien modèle avait conservé certaines lignes angulaires des générations précédentes. Au volant du RDX, on se surprend d’entendre la même sonorité de moteur que celle d’un Range Rover Evoque. Là aussi, on ne se plaindra pas. Sa conduite est précise et dynamique. Au chapitre de la consommation, on n’a pas pu égaler la cote du constructeur qui est de 11,0 l/100 km en ville (8,6 sur la route), surtout que ce VUS ne s’abreuve qu’au super. La qualité de la finition à l’intérieur est sans faille et le choix des matériaux est judicieux. Autre fait à noter : l’interface du système d’infodivertissement et du GPS a été mise à jour. Ce n’était pas un luxe... Les passagers à l’arrière y trouveront aussi leur compte. Enfin, on ne s’habitue pas encore à la transmission — mieux dosée qu’avant — avec le sélecteur à boutons.

Prix de base : 43 990 $

Prix du modèle essayé : 54 990 $ (Platinum Elite)

Moteur : L4 2,0 litres DACT turbo

Puissance : 272 ch (202 kW) à 6500 tr/min

Couple : 280 lb-pi (379 N.m) de 1600 à 4500 tr/min

Transmission : automatique à 10 rapports

Consommation réalisée : 14,6 l/100 km (ville)


Auto

On a essayé: Kia Sorento 2019

Mis à part quelques retouches esthétiques notables, disons-le, le Kia Sorento 2019 reprend la même recette que son prédécesseur.

On n’achète pas un Sorento pour son économie de carburant. On ne peut pas faire sous la barre des 10,0 l/100 km, à moins d’être constamment sur l’autoroute. On l’achète parce qu’on a besoin d’espace et même de capacité de remorquage. Avec le V6, on peut remorquer jusqu’à 2267 kg (5000 lb) avec la traction intégrale ou 1587 kg (3500 lb) avec une traction. Sur la route, ce VUS a un comportement un peu lourd qui manque de dynamisme. Enfin, l’accès à la troisième rangée de sièges se révèle un peu difficile.

Prix de base : 29 895 $

Prix du modèle essayé : 50 765 $ (SXL V6)

Moteur : V6 3,3 litres DACT à injection directe de carburant

Puissance : 290 ch (216 kW) à 6400 tr/min

Couple : 252 lb-pi (341 N.m) à 5200 tr/min

Transmission : automatique à six rapports

Consommation : 12,0 l/100 km (combinée)

Auto

On a essayé: RAM 1500 2019

Attendu depuis de l’année 2018, le nouveau RAM 1500 a maintenant fière allure. Surtout quand on roule avec la version la plus haut de gamme du modèle.

Il est sans contredit très beau! Attention, la facture passe du simple au double (et même plus!) aussitôt qu’on change de livrée et que l’on succombe aux attraits des options. Autant le dire tout de suite, cette bête boit beaucoup! Plus de 20 litres aux 100 kilomètres en ville et c’est difficile de faire mieux que 14,0 l/100 km sur la route. À l’intérieur, le Limited offre une finition exceptionnelle et beaucoup d’espace dans la cabine. On sent l’influence de Tesla dans l’aménagement du système d’infodivertissement et GPS (écran à la verticale), mis à jour quant à son interface. Encore là, ce n’était pas un luxe chez FCA! 

Prix de base : 34 595 $

Prix du modèle essayé : 83 970 $ (Limited 4X4)

Moteur : V8 5,7 litres HEMI à calage variable 

Puissance : 395 ch (291 kW) à 5600 tr/min

Couple : 410 lb-pi (556 N.m) à 3950 tr/min

Transmission : automatique à huit rapports

Consommation réalisée : 21,0 l/100 km (ville)

Auto

Essai-éclair: Volkswagen Golf Alltrack

Qui a dit que rouler en familiale n’était pas cool? Volkswagen tente de contredire cela avec sa Golf Alltrack 4Motion.

Belle autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, elle propose un degré de finition digne de la marque allemande, avec le même confort à ce que Volkswagen nous a habitué avec ses modèles. L’Alltrack offre un volume de chargement à l’intérieur pouvant aller jusqu’à 2670 litres.

Auto

Essai-éclair: Volvo XC90

Le summum de la marque suédoise se démarque par son style et sa conduite. Avec lui, impossible de passer inaperçu ou se s’habituer au luxe que Volvo peut nous offrir.

Toujours surprenant de voir qu’un quatre-cylindres fait bouger cette bête de près de 2000 kilogrammes.

Auto

Essai-éclair: Jeep Wrangler (JL) 2018

Avec son allure de camion Tonka, on craque pour le nouveau Jeep Wrangler, surtout lorsqu’il est Rouge pétard, comme nous l’apprend la fiche de prix du véhicule.

Il ne faut pas s’y méprendre. Il y a deux modèles de Wrangler en 2018, le JK et le JL (celui qu’on a essayé). Ce dernier a été complètement redessiné. L’œil avisé remarquera les lignes plus dynamiques et l’ajout de certains détails, comme les phares au DEL sur les ailes avant, par exemple. 

Évidemment, on n’achète pas un Wrangler pour le confort comme on retrouve dans une berline. Ça brasse un peu, mais on a déjà vu pire. 

Le degré de finition est exceptionnel pour un véhicule qui se dit utilitaire. Il faut noter au passage l'amélioration de l'interface du système GPS, la même que celle on retrouve maintenant dans le RAM 1500 2019. Dans un modèle du constructeur Fiat Chrysler (FCA) essayé récemment, le Dodge Durango SRT en l'occurrence, il y avait encore l'ancienne interface de GPS Tomtom, qui datait d'une autre époque.

Accéder à bord du Wrangler nécessite un peu de pratique pour le faire avec élégance. Après quelques embarquements, on réussit à bien se coordonner. Enfin, les occupants à l’arrière ont suffisamment d’espace, malgré un court dégagement pour les jambes.

Essai-éclair: BMW 530e xDrive

Parmi les véhicules hybrides rechargeables, il ne faut pas oublier l’effort de BMW. Le constructeur allemand propose dans sa gamme quelques modèles en version branchables, dont la berline 530e xDrive.

Celle-ci se veut très dynamique dans l’ensemble, en proposant une conduite en mode électrique très douce. Les transitions vers le moteur thermique sont très peu perceptibles. 

Le temps de recharge varie entre 1,5 et 2,5 heures pour une recharge complète de la batterie lithiuim-ion de 9,2 kWh, avec une borne de 240 volts. Il faut en compter au moins sept si on a accès qu’à une prise de 120 V. 

Hélas, la batterie n’offrait que de 13 à 17 kilomètres d’autonomie en mode électrique. 

Et le moteur thermique avait tendance à partir souvent en raison de la période hivernale durant laquelle cet essai a été fait. 

Auto

Essai-éclair: Toyota Highlander

Si vous êtes du genre à aimer la conduite précise et excitante, disons-le tout de suite, le Toyota Highlander n’est pas pour vous. Si vous aimez la conduite souple et moelleuse, vous vibrerez probablement plus pour lui.

Cela dit, le Highlander reste un moyen de transport pratique pour celui qui doit transporter régulièrement gens et bagages, en raison de l’espace qu’il offre à l’intérieur.