Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
En plus d'être confortable, le Cadillac Escalade ESV 2021 est équipé pour faire de longs trajets sans s’ennuyer.
En plus d'être confortable, le Cadillac Escalade ESV 2021 est équipé pour faire de longs trajets sans s’ennuyer.

Essai-éclair: Cadillac Escalade ESV 2021

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
L’Escalade ESV de Cadillac incarne le grand luxe, à la limite ostentatoire. Voici comment on pourrait décrire ce VUS que nous avons eu à l’essai.

Tout s’y trouve pour mettre à l’aise ses occupants. On y prend place comme dans notre salon. Et ce confort se retrouve aussi dans la troisième rangée de sièges. 

Évidemment, en plus d'être confortable, l'Escalade est équipé pour faire de longs trajets sans s’ennuyer (la console peut être réfrigérée), avec l’offre de connectivité à l’intérieur. Pour tous ces occupants, on remarque une pléthore de prises USB (types B et C), prêtes à accueillir votre téléphone portable, et des ports HDMI pour les consoles de jeux vidéo ou d'autres dispositifs vidéo pouvant être diffusés sur les écrans de 12,6 pouces dans les appuie-tête.

En plus de l'écran central de 16,9 pouces, le tableau de bord de l'Escalade compte aussi deux autres écrans, un de 7,2 pouces et un autre horizontal de 14,2 pouces devant le volant. Ce dernier révèle, au choix du conducteur, la navigation, la vision nocturne ou la caméra de réalité augmentée. Un dispositif très impressionnant, mais qui peut être très distrayant à l'usage. Mais la vision nocturne peut se révéler très utile, afin de pouvoir détecter des piétons ou des animaux lors de situations à visibilité réduite.

Un «mastodonte»

Vu de l’extérieur, la principale différence entre l’ESV et la version «standard», ce sont 15 pouces (38,1 centimètres) de plus pour le premier. Il faut faire preuve de dextérité pour stationner ce mastodonte de 226 pouces de long dans un endroit plutôt exigu. 

Pour les adeptes du remorquage, il importe de relever que l'Escalade ESV peut tracter entre 7400 et 7900 livres (3356 et 3583 kilogrammes), selon si on choisit d'installer l'ensemble pour le remorquage ou non. On peut ajouter 100 livres (45 kg) pour les Escalade standards.

Par ailleurs, deux motorisations sont proposées dans les Escalade, soit le V8 de 6,2 litres à calage variable de soupapes ou le six-cylindres en ligne de 3,0 litres turbodiesel Duramax de 277 chevaux. Par contre, le turbodiesel produit le même couple que le V8 que nous avons essayé, mais à un plus bas régime. 

Parlant du V8, qui s'est révélé très dynamique pour mouvoir un véhicule d'un tel poids (GM n'a pas encore publié la donnée), il a été impossible de consommer moins de 15 litres aux 100 kilomètres (de carburant super, s’il vous plaît!) en conduite urbaine en hiver. Les cotes de consommation officielles font état de 16,7 litres aux 100 kilomètres en ville ou de 11,1 l/100 km sur la route.

De toute façon, quand on peut se permettre un tel véhicule, se soucie-t-on de sa frugalité? Pas vraiment.  

++
DONNÉES TECHNIQUES

Prix: de 93 298 $ à 121 298 $ 

Prix du modèle essayé: 126 463 $ (Platinum Sport avec options) 

Moteur: V8 6,2 litres à calage variable de soupapes

Puissance: 420 ch (313 kW) à 5600 tr/min 

Couple: 460 lb-pi (623 N.m) à 4100 tr/min

Transmission: automatique à 10 rapports 

Consommation réalisée: 18,5 l/100 km (conduite urbaine en hiver)