Le premier véhicule entièrement électrifié de la marque Volvo sera le VUS compact XC40, auquel on ajoutera le vocable Recharge, qui sera le nom donné à tous les véhicules Volvo rechargeables entièrement électriques ou hybrides rechargeables.
Le premier véhicule entièrement électrifié de la marque Volvo sera le VUS compact XC40, auquel on ajoutera le vocable Recharge, qui sera le nom donné à tous les véhicules Volvo rechargeables entièrement électriques ou hybrides rechargeables.

Des constructeurs «se mouillent» dans la transition vers les véhicules électriques 

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
CHRONIQUE / Ce n’est qu’une question de temps, diront certains. Force est de constater que des constructeurs commencent à «se mouiller» quant à la transition vers des modèles tout rechargeables.

Serait-ce en réponse à l’offre de Tesla et de toutes les autres jeunes pousses qui proposent ici et là des produits électrifiés? On peut présumer que c’est effectivement le cas.

Plusieurs constructeurs sont prudents — peut-être un peu trop —, certains sont déjà entrés dans la danse. Mais d’autres ne manquent pas d’audace. Par exemple, Volvo a annoncé il y a plus de deux semaines qu’«au cours des cinq prochaines années, [il] lancera chaque année un véhicule entièrement électrique, puisqu’il s’efforce de faire en sorte que les véhicules entièrement électriques représentent 50 % de ses ventes mondiales d’ici 2025, le reste étant des véhicules hybrides».

Son premier véhicule entièrement électrifié sera le VUS compact XC40, auquel on ajoutera le vocable Recharge, qui sera le nom donné à tous les véhicules Volvo rechargeables entièrement électriques ou hybrides rechargeables. Par ailleurs, Volvo avait déjà commencé à offrir des versions hybrides rechargeables de ses modèles. Et il ne faut pas oublier le lancement récent de sa division de véhicules électriques de performance, Polestar.

Il faut dire que le constructeur suédois est ambitieux dans son plan de transition. D’abord, les clients visitant le site Web de Volvo sont invités à indiquer s’ils veulent un modèle Volvo rechargeable. Ensuite, Volvo s’engage même à payer l’électricité pendant un an, sous la forme de remboursement du coût moyen de l’électricité pendant cette période.

Des Ram électriques?

Un autre constructeur que l’on n’avait pas vu venir s’est avancé peu de temps avant l’Halloween. Le pdg de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Mike Manley, a déclaré le 28 octobre que les efforts seront mis pour électrifier le camion Ram.

«Je prévois qu’il y aura une version électrifiée du camion Ram sur le marché et je vous demande de rester aux aguets pour quelque temps encore. Et nous vous dirons ce qu’il en sera exactement», a dit M. Manley, lors d’une conférence téléphonique pour le dévoilement des résultats du troisième trimestre. Il n’en fallait pas moins pour emballer la machine à rumeurs. Il faut souligner que FCA sent la compétition autour de lui avec Ford, General Motors, Tesla, Rivian, Bollinger et plusieurs autres qui planifient la sortie prochaine de camions électriques.

Évidemment, si vous posez la question à un porte-parole, on a droit à la même réponse : «Nous ne pouvons pas commenter sur les produits futurs de la compagnie.»

Il était temps que FCA «se mouille», car parmi les trois grands constructeurs américains, il est celui qui est le plus à la traîne dans l’électrification de ses modèles. À sa défense, il commercialise depuis quelques années la fourgonnette Chrysler Pacifica hybride rechargeable et deux modèles Jeep hybrides rechargeables sont censés arriver dans les salles de montre d’ici deux ans.

N’oublions pas que FCA et Ford ont annoncé des investissements majeurs dans ses usines canadiennes pour y produire des véhicules électriques. Le dernier offrira le VUS Mustang Mach-E d’ici la fin de l’année, mais on attend toujours le F-150 électrique. Cette semaine, par contre, Ford dévoilera une version électrique de son fourgon Transit, l’e-Transit.