Ni GM ni Ford ne disent si les salariés affectés vont continuer à être payés pendant la suspension temporaire de la production.
Ni GM ni Ford ne disent si les salariés affectés vont continuer à être payés pendant la suspension temporaire de la production.

Coronavirus: GM et Ford suspendent leur production de voitures en Amérique du Nord

NEW YORK - Les constructeurs automobiles américains General Motors et Ford ont annoncé mercredi suspendre leur production de voitures en Amérique du Nord en réponse à la pandémie du nouveau coronavirus.

Les usines des deux géants de Detroit aux États-Unis, au Canada et au Mexique seront à l'arrêt à compter de jeudi 19 mars jusqu'au 30 mars au moins «pour les nettoyer en profondeur et protéger les salariés de la propagation du Covid-19», ont-ils indiqué dans des communiqués distincts.

Après cette date, la situation «sera réévaluée semaine après semaine», insiste GM.

«C'est un séisme», a commenté Jessica Caldwell, experte au cabinet Edmunds.com, jugeant néanmoins que les trois grands constructeurs américains disposent de stocks suffisants pour faire à une demande de voitures «qui va de toute façon mollir».

La suspension de la production chez GM et Ford intervient après la découverte d'un cas de Covid-19 dans une des usines de leur concurrent et compatriote Fiat Chrysler, d'après le syndicat automobile UAW.

Outre les deux groupes américains, le constructeur nippon Honda a décidé de cesser sa production dans ses usines de l'Ohio, dans le Midwest, pendant cinq jours, tandis que la pression est sur Tesla pour que le groupe de véhicules électriques interrompe la production dans son usine californienne de Fremont.

Fiat Chrysler (FCA US), qui fait partie d'un groupe de travail mis en place avec GM et Ford pour réfléchir aux réponses à apporter à la crise sanitaire, devrait aussi suspendre sa production en Amérique du Nord, d'après l'UAW.

Contacté par l'AFP, FCA US n'a pas donné suite dans l'immédiat.

Ni GM ni Ford ne disent si les salariés affectés vont continuer à être payés pendant la suspension temporaire de la production.

La décision a néanmoins été prise en concertation avec l'UAW, qui demandait depuis plusieurs jours l'arrêt de la production afin de protéger les salariés.

Aux États-Unis, GM emploie quelque 40 000 salariés, tandis que Ford en compte 56 000.

Ford explique réfléchir à de meilleurs moyens pour limiter le déclin des ventes de voitures dû, selon lui, à la décision du gouvernement fédéral de limiter les voyages à l'international et les contacts entre personnes.

Le groupe va notamment évaluer régulièrement les inventaires chez les concessionnaires pour s'assurer qu'il n'y ait pas de rupture de stocks.