Si votre trottinette est munie d’un moteur, vous devez communiquer avec votre municipalité pour connaître les endroits où vous pouvez l’utiliser en toute sécurité.

Réflecteurs sur les vélos, trottinette dans la rue et objets libres dans l’auto: les conseils de la semaine

Q Les réflecteurs de vélo sont-ils obligatoires?

R  Oui! En matière de visibilité, l’article 232 du Code de la sécurité routière stipule que tous les vélos doivent être munis d’un éclairage passif, soit un réflecteur blanc à l’avant, un réflecteur rouge à l’arrière, un réflecteur jaune ou blanc à chaque pédale et un réflecteur ou une bande réfléchissante à chaque roue. Quant à lui, l’article 233 exige que toute bicyclette soit munie d’un éclairage actif la nuit, c’est-à-dire un phare ou un feu blanc à l’avant et un feu rouge à l’arrière. On trouve sur le marché des feux clignotants très efficaces et à bon prix.

Les statistiques de la SAAQ parlent d’elles-mêmes : 29 % des accidents mortels impliquant des cyclistes surviennent après le coucher du soleil. On n’est jamais trop prudent! Le soir venu, optez aussi pour des vêtements plus voyants, dont un gilet réfléchissant, le principal article de la garde-robe du cycliste prévoyant.

Q  Où est-il permis de circuler avec une trottinette?

R  Seules les trottinettes sans moteur sont autorisées à circuler sur la chaussée. Leurs utilisateurs doivent suivre les mêmes règles de circulation que les cyclistes.

Si votre trottinette est munie d’un moteur, vous devez communiquer avec votre municipalité pour connaître les endroits où vous pouvez l’utiliser en toute sécurité. Sachez que l’amende peut varier de 100 $ à 200 $ si on vous prend à circuler sur un chemin public avec une trottinette motorisée.

Q  Les objets libres dans la voiture peuvent-ils vraiment être dangereux?

R  Oui. Lors d’un freinage brusque ou d’un impact, les sacs d’épicerie, les articles de sport, les jouets ou la fameuse boîte de mouchoirs peuvent devenir des projectiles et infliger des blessures ou causer des dommages. Selon la National Roads and Motorists’ Association d’Australie, si vous freinez brusquement à 50 km/h, les sacs d’épicerie sur la banquette arrière vous frapperont aussi fort que s’ils tombaient de deux étages. Une bouteille d’eau d’un litre, quant à elle, devient un projectile de 20 kg.

Mais il n’y a pas que l’impact qui compte! Par exemple, une balle ou une canette de boisson gazeuse qui roulent sur le plancher de la voiture pourraient rester coincées sous les pédales et vous empêcher de freiner... Bref, laissez le moins d’objets libres possible sur le tableau de bord, les sièges ou le plancher et prenez quelques minutes avant de partir pour attacher ceux qui restent.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.