La nouvelle Superstation du Circuit électrique à Saint-Apollinaire compte quatre bornes rapides de 400 volts, d’une puissance de 50 kW, qui peuvent recharger la batterie d’une voiture électrique jusqu’à 80 % de sa capacité en 30 minutes.

Circuit électrique: Hydro-Québec implante sa troisième Superstation à Saint-Apollinaire [VIDÉO]

Après celles de Beloeil et de Saint-Louis-de-Blandford, Hydro-Québec a inauguré sa troisième Superstation du Circuit électrique à Saint-Apollinaire, à la sortie 291 de l’autoroute 20.

Cette première station de quatre bornes de recharge rapide en courant continu (BRCC) de la région de la Capitale-Nationale se trouve à l’endroit d’un nouveau poste à essence Shell, propriété du Groupe Filgo-Sonic. Ce nouveau complexe inclut également un dépanneur Super-Soir, ainsi que d’autres locaux, qui étaient pour le moment inoccupés.

«Nous souhaitons diversifier l’offre de produits d’énergie», a déclaré en conférence de presse Michel Lehoux, pdg du Groupe Filgo-Sonic.

«Les Superstations sont une belle façon d’afficher le Circuit électrique», affirme France Lampron, directrice à l’Électrification des transports chez Hydro-Québec. «Fondé en mars 2012, le Circuit électrique est en constante expansion et est très apprécié des électromobilistes», ajoute-t-elle en disant que plusieurs autres bornes seront disponibles partout sur le réseau autoroutier du Québec.

D’autres Superstations verront le jour bientôt à Lévis, à Montmagny, à Shawinigan et à Lachute, selon les explications de Mme Lampron.

«En ce moment, les Superstations sont constituées de quatre bornes BRCC de 50 kilowatts, mais ça pourrait être deux bornes de 50 kW avec une autre plus rapide de 100 kW», explique la directrice d’Hydro-Québec. «Et éventuellement, nous pourrions avoir des bornes de 150 kW, aussi.» Mais elle ne pouvait rien ajouter par rapport à cette technologie. 

À ce jour, le Circuit électrique compte 36 000 membres qui peuvent utiliser jusqu’à 1800 bornes de recharge, dont 175 BRCC de 400 volts.

Argent d’Ottawa

Le député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound était également présent, au nom du ministre fédéral des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi. Il était présent pour souligner qu’Ottawa avait contribué pour 5 millions $ afin d’aider Hydro-Québec à déployer jusqu’à 1600 bornes rapides d’ici 10 ans.

«Ce financement fait partie d’une enveloppe de 182,5 millions $ que le gouvernement a allouée au déploiement d’un réseau pancanadien de bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, ainsi qu’à l’installation de stations de gaz naturel le long de routes principales et de stations pour véhicules à hydrogène dans les centres métropolitains», a déclaré M. Lightbound lors de la conférence de presse.