Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Paul-Robert Raymond
Le châssis B2CC de Bolliger Motors pourra être livré avec une cabine fermée ou une cabine ouverte à deux ou à quatre portières. Il peut être aussi ajusté selon l’empattement du véhicule.
Le châssis B2CC de Bolliger Motors pourra être livré avec une cabine fermée ou une cabine ouverte à deux ou à quatre portières. Il peut être aussi ajusté selon l’empattement du véhicule.

Bollinger propose un châssis de camion électrique de classe 3

CHRONIQUE / Vous vous souvenez de Bollinger Motors, la jeune pousse américaine qui propose un gros VUS et un camion aux formes cubiques? Récemment, ce jeune constructeur a lancé un châssis de classe 3, pouvant être adapté pour diverses utilisations.

Au même titre que ce qu’on retrouve chez les constructeurs établis — Ford avec sa Série F, FCA avec ses Ram ou General Motors avec ses Sierra ou Silverado —, le camion B2 aura sa version cabine et châssis. Sur cette dernière, on pourra installer l’outil ou la configuration souhaitée (remorqueuse, camion d’incendie, nacelle, etc.). En fait, Bollinger serait le premier constructeur à proposer un tel véhicule, complètement électrique.

Le B2CC (pour B2 cabine et châssis) sera offert avec la cabine fermée ou ouverte (cutaway), avec un empattement ajustable et avec deux ou quatre portières. À son bord une batterie de 120 kWh et un chargeur inverseur de 10 kW. Équipée d’une traction aux quatre roues, cette plateforme pourra accueillir une charge utile de 2267 kilogrammes (5000 livres) et offre des capacités tout-terrain. Deux moteurs électriques assurent la propulsion de l’ensemble.

Bollinger a fait l’annonce de produire et de vendre le B2CC le 30 avril dernier.

«C’est parfait pour les entreprises, petites ou grandes», a déclaré dans le communiqué de lancement Robert Bollinger, pdg de Bollinger Motors. «Le B2CC est un choix idéal pour les municipalités, les services de parcs, les véhicules d’urgence, les aéroports, les entreprises de construction, les paysagistes, les électriciens, les plombiers, les firmes de sécurité, les véhicules militaires non tactiques et plus encore.»

Bollinger Motors a créé le E-Chassis à partir des travaux effectués pour développer le VUS B1 et le camion B2.

«Planche à roulettes»

Le B2CC a été conçu sur l’autre produit que Bollinger a développé et qui est en instance de brevet, le E-Chassis. Dans les faits, le constructeur a créé le E-Chassis à partir des travaux effectués pour développer le VUS B1 et le camion B2.

Lancé à la mi-mars, le E-Chassis est en quelque sorte une «planche à roulettes» qui permettra la conception d’un véhicule-outil personnalisé tout électrique.

Dans la version de base, le E-Chassis a aussi la batterie de 120 kWh, mais une autre de 180 kWh sera offerte en option.

Bollinger semble viser également le marché de la conversion ou de la mise en marché de nouveaux modèles qui ne seraient pas nécessairement conçus par eux.

«Quand nous avons construit notre VUS B1 de classe 3, nous savions qu’il y aurait un potentiel commercial pour la plateforme», selon M. Bollinger, lors du dévoilement du E-Chassis. «Non seulement en cabine sur un châssis, mais aussi de nouvelles carrosseries de camion peut être installées sur le E-Chassis, et, du même coup, propulser le monde vers le tout électrique plus rapidement.»

Bollinger assure que tant le B2CC et le E-Chassis seront disponibles dans le courant de l’année prochaine, d’ici la fin de 2021, peut-on lire dans les deux communiqués reçus.