Au Canada, 2,28 milliards $ en indemnisation ont été versés par les assureurs automobiles entre le 15 mars et le 16 juin, contrairement à la moyenne de 5,06 milliards $ payée durant la même période.
Au Canada, 2,28 milliards $ en indemnisation ont été versés par les assureurs automobiles entre le 15 mars et le 16 juin, contrairement à la moyenne de 5,06 milliards $ payée durant la même période.

Assureurs automobiles: des économies de plus de 2,7 milliards $ pendant le confinement

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
En 2020, les assureurs automobiles canadiens ont économisé 2,78 milliards $ en indemnisation de sinistres pendant la période comprise entre le 15 mars et le 16 juin, alors que la population était confinée.

Ce montant, 2 283 694 524 $ plus précisément, représente près de 55 % des plus de 5 milliards $ (5 066 838 140 $) normalement payés durant la même période de 91 jours par les assureurs. Ce qui représente une économie totale de 2,78 milliards $ (2 783 143 616 $) pour les compagnies d’assurance. Ces données ont été dévoilées mardi par Hellosafe.ca, une plateforme de comparaison dans le marché de l’assurance.

Au Québec, les assureurs auraient payé normalement 1 176 908 809 $ en indemnisations, alors qu’ils en ont payé que 529 608 964 $. Ce qui représente aussi une baisse de 55 %. Sans surprise, l’Ontario est la province où les plus grandes économies ont été réalisées, soit une réduction de 1,1 milliard $ d’indemnisations en moins par rapport à la même période en 2019.

«Du fait que la plupart des provinces canadiennes ont mis en place des mesures de restriction entre le 15 mars et le 16 juin 2020, de nombreux citoyens ont dû rester chez eux. En conséquence, les trajets du quotidien ont été stoppés, ce qui a fait chuter le nombre d’automobilistes sur les routes, et donc la probabilité de voir des accidents survenir», peut-on lire dans le site de Hellosafe.ca. «Cet état de fait se trouve confirmé par les chiffres : [soit] 53,4 % de baisse des accidents automobiles sur tout le territoire candien; 35,6 % de baisse des décès par accident du fait de la faible circulation sur les routes canadiennes pendant la pandémie; et 67,4 % de baisse des réparations automobiles commandées par les assureurs aux garages canadiens.»

Plus de 2 milliards $ «empochés»

Pourquoi divulguer ces données? «C’est sûr qu’il y aura des baisses de primes d’assurance», confie Alexandre Desoutter, responsable des relations avec la presse et des communications chez Hellosafe.ca. «C’est le principal enjeu de cette étude, même si les assureurs par l’entremise du Bureau d’assurance du Canada (BAC) avaient promis de rembourser une partie des primes collectées.»

D’ailleurs, Hellosafe.ca cite à cet effet un document du BAC publié le 30 juillet dernier : «En reconnaissance du fait que les Canadiens conduisent moins et que les sinistres sont à la baisse pendant la pandémie de COVID-19, les assureurs privés à travers le pays ont rendu approximativement en moyenne 280 $ par conducteur en réduction de prime d’assurance automobile.»

Le secteur aurait déjà remboursé plus de 775 millions $ aux consommateurs, selon des estimations du BAC. Hellosafe.ca ajoute qu’il y a plus de 2 milliards $ qui auraient été «empochés par les assureurs».

«On peut présumer que les économies vont continuer pour les assureurs, mais pas au même niveau [qu’entre le 15 mars et le 16 juin], en raison du retour graduel à la normale», ajoute M. Desoutter. «Les assureurs devront aussi adapter leurs produits d’assurance, de plus que plusieurs ménages vont se résoudre à se départir d’un véhicule dans certains cas.»

Hellosafe.ca base son étude sur des informations issues de sources publiques et privées à la fiabilité certifiée, dont celles du BAC. La plateforme puise aussi des statistiques anonymes sur la période étudiée, provenant de plusieurs assureurs partenaires.

++

Cette carte montre la répartition des économies par province canadienne.

Infographie fournie par HelloSafe.ca