Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Si un véhicule d’occasion acheté chez un marchand a cinq ans ou moins et moins de 80 000 km au compteur, le vendeur est obligé de donner une garantie d’un mois ou de 1700 kilomètres, même si celle du constructeur est terminée.
Si un véhicule d’occasion acheté chez un marchand a cinq ans ou moins et moins de 80 000 km au compteur, le vendeur est obligé de donner une garantie d’un mois ou de 1700 kilomètres, même si celle du constructeur est terminée.

Antigel à essence, acheter et livrer des États-Unis, garantie de bon fonctionnement: les conseils de la semaine

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Q  Ma voiture commence à prendre de l’âge et j’ai pensé la ménager un peu cet hiver en ajoutant régulièrement de l’antigel à essence lorsque je fais le plein. Que recommandez-vous à ce sujet?

R  Depuis plusieurs années déjà, les pétrolières ajoutent dans leurs carburants certains additifs qui facilitent les démarrages en hiver. De plus, les systèmes d’injection plus résistants qu’avant gèrent mieux la distribution du carburant et sont davantage en mesure d’affronter les problèmes de gel d’essence. Ainsi, si l’antigel à essence peut rendre de grands services lors de certaines conditions de froid extrême, il ne sert à rien d’en abuser.

Un conseil facile et efficace : maintenez le réservoir de carburant plein au moins au quart. Un bon niveau d’essence réduit le phénomène de condensation dans le réservoir et dans les canalisations et, par le fait même, le risque de gel du carburant et de dommages à la pompe. En plus, cela permet d’accroître la sécurité pendant ces temps froids et plus imprévisibles.

Q  Je souhaite me faire livrer une voiture des États-Unis, et je veux qu’elle soit assurée jusqu’à ce qu’elle arrive ici et que je l’immatricule. Peu de compagnies d’assurance semblent offrir ce type de protection… Quelles sont mes options?

R  Vous faites bien de vous soucier de cet aspect puisqu’au Québec, un véhicule doit être assuré avant sa prise de possession et son départ de chez le marchand. Les compagnies d’assurance d’ici préfèrent souvent assurer un véhicule immatriculé au Québec et certifié conforme aux normes canadiennes (entre autres celles de Transports Canada). C’est pourquoi certaines d’entre elles refusent de vous protéger.

Deux solutions s’offrent à vous : contacter un assureur américain — certains font également affaire au Québec — ou utiliser les services d’un courtier d’assurances qui se spécialise dans les véhicules à importer. Si vous souscrivez une police d’un assureur américain, il est essentiel de la conserver tant que vous n’aurez pas trouvé un nouvel assureur au Québec. Consultez le site du Groupement des assureurs automobiles pour obtenir plus de détails.

Q  Un commerçant doit-il donner une garantie de bon fonctionnement sur un véhicule d’occasion?

R  Oui, si le véhicule a cinq ans ou moins et moins de 80 000 km au compteur. Le marchand est alors obligé de donner une garantie d’un mois ou de 1700 kilomètres, même si celle du constructeur est terminée. Cette garantie de bon fonctionnement couvre les pièces, la main-d’œuvre et le remorquage, sans franchise à payer. Elle ne s’applique pas aux modèles qui ont plus de cinq ans ou qui ont parcouru plus de 80 000 kilomètres. Cependant, tous les modèles d’occasion sont couverts par des garanties légales, qui prévoient notamment qu’un véhicule doit servir à l’usage auquel il est destiné pour une durée raisonnable. Pour en savoir plus, consultez le site de l’Office de la protection du consommateur.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.