Un documentaire consacré à cette femme qui s'intéressait beaucoup à la botanique a récemment été tourné et sortira le 13 septembre. Intitulé «La fille du cratère», il a été réalisé par les documentaristes Nadine Beaudet et Danic Champux.

Yolande Simard Perrault, épouse du cinéaste Pierre Perrault, s’éteint à 91 ans

Yolande Simard Perrault, archéologue et épouse du regretté cinéaste Pierre Perrault, s’est éteinte à l’âge de 91 ans.

Mme Simard Perrault est décédée jeudi, à Montréal.

Elle était à L’Isle-aux-Coudres lorsque Pierre Perrault a débarqué en 1962 pour y tourner le film phare Pour la suite du monde, au cœur de l’aventure du cinéma direct.

Yolande Simard Perrault fut une grande complice de la quête d’identité du cinéaste, auteur des films Le règne du jour, Un pays sans bon sens! et La bête lumineuse.

«Yolande Simard Perrault était une femme lumineuse, généreuse, une rêveuse irréductible et une grande érudite. Loin d’être demeurée dans l’ombre de son mari, elle a contribué à édifier notre mémoire collective, notamment en l’initiant au parler vernaculaire de sa région et à la question de l’identité québécoise. Son influence sur son œuvre est manifeste», a déclaré Claude Joli-Coeur, commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’Office national du film (ONF).

Mme Simard Perrault est l’objet du documentaire La fille du cratère, de Nadine Beaudet et Danic Champoux, une coproduction entre Les vues du fleuve et l’ONF qui doit prendre l’affiche cet automne.