Prêté, le violoncelle de la soliste française Ophélie Gaillard a été fabriqué en 1737.

Volé, un violoncelle de deux millions $ réapparaît

PARIS — Le violoncelle du XVIIIe siècle estimé à plus d'un million d'euros, que la soliste française Ophélie Gaillard s'était fait voler jeudi soir en région parisienne, a été retrouvé samedi matin, a déclaré la musicienne à l'AFP.

«J'ai reçu un appel anonyme en fin de matinée me disant que mon violoncelle était devant mon domicile dans une voiture. Je l'ai retrouvé sur la banquette arrière», a-t-elle déclaré. Cette figure du violoncelle français s'était fait voler l'instrument près de son domicile à Pantin, au nord-est de la capitale française, par un individu armé d'un couteau.

La soliste française Ophélie Gaillard

Le violoncelle a été fabriqué en 1737 à Udine (Italie) par le luthier Francesco Goffriller. Prêté à l'artiste par la banque CIC, il est estimé à près de 1,3 million d'euros (2,02 millions $CAN).

«Ce n'est pas un instrument qui se vend chez le receleur du coin. Il faut forcément un circuit spécial» pour être écoulé, avait déclaré vendredi une source proche de l'enquête à l'AFP.

Ophélie Gaillard, révélation soliste instrumental aux Victoires françaises de la musique classique en 2003, s'était également fait voler son archet personnel datant du XIXe siècle et signé par Jean Marie Persoit.

«À L'AIDE!!! On m'a volé ce soir mon violoncelle [...] et mon archet personnel», avait écrit la soliste sur sa page Facebook dans un message accompagné de photos de l'instrument, en demandant de «faire suivre ces informations le plus vite et le plus largement possible».

La banque CIC avait réalisé pour elle sa première acquisition d'instrument, une forme de mécénat culturel permettant aux virtuoses de la musique classique de se faire prêter des pièces rares qui peuvent valoir plusieurs millions d'euros.

Soulagée, la musicienne a tenu à partager sur Facebook sa joie d'avoir retrouvé ses précieux instruments de travail. «Le violoncelle de Francesco Gofffriller que je joue depuis des années, et mon archet de Jean-Marie Persoit ont été retrouvés à Pantin ce matin en bon état. Ces 2 jours ont été épouvantables. J’ai été dévastée, on m'avait arraché une partie de moi-même. Merci merci merci!!!!!! à chacun d’avoir partagé mon post, d’avoir contribué à diffuser l’information et donné vos conseils précieux.»