Dans un duo avec Big Sean intitulé No Favors, Eminem insulte sans retenue Donald Trump et promet «de faire couler [la] marque» du milliardaire.

Violente charge contre Trump signée Eminem

Le rappeur américain Eminem signe une violente charge contre Donald Trump dans une contribution au nouvel album I Decided. de Big Sean, la star montante du rap, qui sort vendredi.
Dans un duo avec ce dernier intitulé No Favors, Eminem insulte sans retenue le président américain et promet «de faire couler [la] marque» du milliardaire.
Sur cet album, où les deux rappeurs de Detroit mettent en avant leurs origines modestes et s'interrogent sur la direction que prend le monde, Eminem dénonce la campagne teintée de racisme du nouveau président américain.
Il réserve ses vers les plus acides pour Ann Coulter, une commentatrice ultraconservatrice connue pour ses déclarations provocantes et contre laquelle le rappeur imagine toutes sortes d'actes de violence - y compris la renverser avec une voiture - avec le débit hyper rapide qui est sa marque de fabrique.
Emimem s'en était déjà pris à Donald Trump pendant la campagne avec un rap free-style intitulé Campaign Speech («Discours de campagne»), dans lequel il prenait fait et cause pour le mouvement Black Lives Matter - mouvement qui dénonce les brutalités policières visant les Noirs.
Le chanteur blanc est le rappeur ayant vendu le plus de disques de toute l'histoire du hip-hop. Il n'a jamais beaucoup parlé de politique, mais s'est souvent identifié à la gauche, alors que ses chansons ont parfois suscité la polémique pour des propos dérogatoires sur les femmes et les homosexuels.
Eminem dit travailler sur un nouvel album qui serait son premier depuis 2013.
I Decided., le quatrième album de Big Sean, est un album conceptuel sur un homme qui renaît et voit la même vie avec un regard neuf.