Le prochain Salon international du livre de Québec doit en principe ouvrir ses portes le 14 avril.

Vers l’annulation du Salon du livre de Québec

Le Salon international du livre de Québec (SLIQ) ne perd pas espoir de présenter sa prochaine édition, le mois prochain, mais tout indique qu’il sera presque impossible de la tenir comme prévu en raison de la crise du coronavirus. L’annonce de la programmation, qui devait avoir lieu mardi matin, a été reportée «à une date indéterminée».

La période de restrictions imposées par le gouvernement québécois aux événements publics et salles de spectacles se terminant le 12 avril, la direction du Salon voit mal comment elle pourrait procéder, si la crise sanitaire est alors résorbée, à la mise en place de l’événement, qui doit en principe commencer deux jours plus tard, pour se terminer le 19 avril.

L’aménagement des stands requiert au moins quatre jours de travail, précise la directrice des communications, Johanne Mongeau, alors que deux fois moins de temps sera disponible. Des délais beaucoup trop courts, selon elle. Le Centre des congrès, hôte de l’événement, a annulé tous ses événements jusqu’au 12 avril.

Le SILQ espère obtenir «rapidement un avis officiel des autorités compétentes sur la tenue ou non de l’événement». L’organisation ne peut prendre la responsabilité de l’annulation du Salon, sinon elle aurait à assumer seule les frais reliés à cette décision. Une modalité technique qui aurait un impact financier majeur.

Ce n’est que le 12 avril que le Salon prendra «les dispositions qui s’imposent, soit (une) probable annulation», indique-t-on dans un communiqué.

L’an dernier, le SILQ avait accueilli quelque 70 000 visiteurs. La 61 édition, placée sous la présidence d’honneur de l’écrivaine canadienne Margaret Atwood, devait attirer un nombre record de 1340 auteurs.

Rappelons que le Salon du livre de Trois-Rivières a annoncé la semaine dernière l’annulation de sa 32 édition, qui devait se tenir du 26 au 29 mars. Par ailleurs, la direction du Festival littéraire international Metropolis bleu de Montréal a fait part lundi de l’annulation de sa 22e édition, prévue du 1er au 6 mai.