Amies d’enfance, l’artiste de cirque Érika Hagen-Veilleux et la comédienne Maude Boutin St-Pierre présentent à Premier Acte Untouched Land, leur première collaboration professionnelle.

«Untouched Land» : Toutes seules ensemble

Quand elles étaient petites, Maude Boutin St-Pierre et Érika Hagen-Veilleux organisaient constamment des spectacles ensemble. La première est devenue comédienne, la seconde artiste de cirque… Voilà que les deux amies d’enfance se rencontrent pour la première fois professionnellement avec le spectacle multidisciplinaire «Untouched Land, alias Toi pis ta solitude en sachet déshydraté», qui prend l’affiche à Premier Acte mardi.

«En fait, je ne me rappelle pas d’autre chose que nous montant un show de danse, une pièce de théâtre ou un Meurtre et mystère pour la petite sœur de Maude. Ça fait vraiment partie de notre amitié cet aspect “collaboratrices de création”. Même quand on était jeunes, on avait des têtes qui aimaient créer ensemble», précise Érika à propos de leurs jeunes années à Stoneham-Tewkesbury.

«Quand on a choisi notre branche, moi en cirque et Maude en art dramatique, on avait un peu cette impression qu’on ne travaillerait plus ensemble, reprend-elle. Après, on s’est dit que ça n’avait pas rapport! On avait vraiment envie de le faire!»

Alliant théâtre, musique, cirque et poésie, Untouched Land est donc né de ce désir de bâtir à deux davantage que d’une idée précise du résultat. La prémisse s’est bâtie au fil d’explorations nourries notamment de voyages que les complices dans la vingtaine ont faits. «On réalisait que c’était vraiment un rite de passage entre l’adolescence et l’âge adulte. Après, on a eu envie de réfléchir sur l’identité. C’est quelque chose qui nous tenait beaucoup à cœur», résume Maude.

Le spectacle écrit, mis en scène et interprété par le duo évoque dans la salle de Premier Acte les grands espaces de la Côte-Nord, où deux personnages en quête d’isolement — la chercheuse d’or et la coureuse des bois — devront peu à peu s’apprivoiser. Les deux créatrices ont notamment reçu l’appui des «mentors» Olivier Lépine (mise en scène) et Harold Rhéaume (chorégraphie).

«Le show s’est beaucoup articulé autour de l’idée de se retrouver seule avec soi-même. Se donner le temps d’être dans cette solitude et ensuite d’aller à la rencontre de l’autre. De cette idée du voyage, on a migré vers l’espace intérieur», évoque Érika Hagen-Veilleux, qui manie la roue Cyr.

«J’ai une formation de comédienne, ajoute sa complice. Je ne suis pas artiste de cirque ou artiste du mouvement. On se sert de ces facilités ou de ces défis dans la création. Mon personnage arrive beaucoup dans les mots et il doit apprivoiser le mouvement. Le personnage qu’on a créé pour Érika est un peu dans l’inverse : elle a de la difficulté avec les mots, elle parle plus par le corps. Plus elles se rencontrent, plus leurs langages se contaminent...»

Les deux amies souhaitent que leur premier spectacle devienne une «bulle qui appartient au voyage, à l’exil» où le public pourra «se déposer». Une expérience à recevoir davantage avec le corps qu’avec la tête, en somme. «On voulait recréer le feeling de contemplation qu’on peut avoir dans la nature, décrit Maude Boutin St-Pierre. Ça fait que le rythme est très méditatif...»

Le spectacle Untouched Land, alias Toi pis ta solitude en sachet déshydraté est présenté à Premier Acte du 12 au 23 mars.