Une soirée avec Émile et la puissance de ses mots

J’ai un aveu à vous faire: nombreuses sont les activités proposées ici auxquelles je ne peux participer… horaire de travail atypique oblige. Mais cette fois-ci, j’y serai! Vendredi soir, je serai transportée par les puissants mots d’Émile Proulx-Cloutier, qui présentera au Grand Théâtre son deuxième album, «Marée haute».

«C’fait juste 10 000 ans qu’on t’coupe la parole / Qu’on te dompte ou t’écarte ou te traite de folle / Là le vent commence à peine à virer d’bord / Y’en a d’jà qui se plaignent que tu parles trop fort.» 

Écrite en 2015,  la poignante Force océane, présente sur Marée haute, prend aujourd’hui des airs d’hymne au mouvement #MoiAussi. 

J’aimerais aussi pouvoir vous parler de Maman, de Kid, de L’enfant scaphandre, et de la chanson titre de son premier album, Aimer les monstres, mais je vous propose plutôt d’aller le découvrir par vous-mêmes. Les créations de ce grand auteur-compositeur-interprète sont indéfinissables de toute façon!

Vendredi et samedi à 20h au Grand Théâtre

Entrée: 42 $ par personne (info: grandtheatre.qc.ca)

***

Des ondes locales du confort de son salon

Si vous n’avez jamais pris le temps de syntoniser le CKIA 88,3 ou le CKRL 89,1 sur la bande FM, ajustez votre appareil. Ces radios communautaires proposent des choix musicaux contrastant avec l’offre des radios privées, en plus d’offrir des programmations de qualité (auxquelles l’auteure de ces lignes a déjà humblement contribué).

Cette fin de semaine, la plus ancienne radio communautaire d’expression francophone, le CKRL, tient son habituel radiothon servant à financer les activités de la station. Au programme: bon nombre d’émissions intéressantes, dont 1h avec… Philippe Brach et Regard sur les médias avec la journaliste de L’Actualité Noémi Mercier. Avec la neige des derniers jours, c’est l’occasion de profiter d’une production locale sans quitter le confort de son salon!

De vendredi à dimanche au CKRL 89,1

L'émission «1h avec... Philippe Brach» sera diffusée samedi à 15h sur CKRL.

***

DERNIÈRE CHANCE: Se sucrer le bec pour la bonne cause

Quinze ans après sa première présentation, la Cabane à sucre du parc du Bois-de-Coulonge fait partie de la tradition à Québec. Pendant trois fins de semaine, elle propose de la tire sur la neige produite sur place à partir de la sève d’une cinquantaine d’érables. Et pour satisfaire les enfants surexcités par un trop-plein de tire, des jeux gonflables, du maquillage et des promenades en carriole complètent la programmation.

La dernière fin de semaine d’activité se tient samedi et dimanche. Les fonds amassés lors de cet événement seront remis à la Fondation de l’école Saint-Michel, qui accueille des enfants autistes depuis plus de 25 ans. Manger de la tire pour une bonne cause: j’embarque!

Samedi et dimanche de 10h à 16h30 au parc du Bois-de-Coulonge

Entrée gratuite (6$ par personne pour la dégustation de tire d’érable)

La cabane du parc du Bois-de-Coulonge, en 2016.