À l’époque, Steven Seagal était marié à Kelly LeBrock, qui a joué dans «Weird Science».

Une femme accuse l’acteur Steven Seagal de viol

Une ancienne actrice affirme avoir été violée par Steven Seagal lors d’une fête soulignant la fin du tournage d’»On Deadly Ground» («Terre interdite»).

Regina Simons affirme que l’acteur l’a déshabillée puis l’a agressée sur son lit, pendant qu’elle regardait une photo de sa femme sur la table de chevet.

La plaignante ajoute que la présumée agression a été «très agressive et traumatisante», lors d’une entrevue diffusée vendredi à l’émission «Megyn Kelly Today», sur les ondes de NBC. Elle avait 18 ans à l’époque, en 1993.

L’avocat de l’acteur n’a pas immédiatement répondu aux demandes d’entrevue, vendredi.

Regina Simons affirme avoir été surprise de découvrir qu’elle était la seule invitée à la fête organisée par Steven Seagal pour célébrer la fin du tournage, où elle avait travaillé comme figurante.

Elle raconte que l’homme s’est rapidement retrouvé par-dessus elle et qu’elle ne pouvait plus bouger.

Elle ajoute que pendant la présumée agression, elle a fixé son attention sur une photo de l’acteur et de «la dame du film «Weird Science» («Une créature de rêve»)». À l’époque, Steven Seagal était marié à Kelly LeBrock, qui a joué dans «Weird Science».

Elle dit avoir rapporté l’incident à la police de Beverly Hills.

D’autres femmes ont déjà accusé Steven Seagal d’inconduite sexuelle. Jenny McCarthy a accusé l’acteur de l’avoir harcelée en audition, en 1995, tandis que Portia de Rossi l’a accusé d’avoir ouvert la fermeture éclair de son pantalon, aussi en audition.

Un porte-parole de Steven Seagal a nié les accusations de Jenny McCarthy, publiées dans The Daily Beast. Elle avait raconté le même incident à Movieline en 1998.