Les porte-paroles de l'événement, Jean-François Breau et Marie-Ève Janvier, durant la répétition de samedi matin.

Un spectacle stellaire pour la francophonie

Les voix d'artistes francophones de partout au pays chanteront à l'unisson samedi pour célébrer la langue française. À Québec, le spectacle se déploie au parc de la Francophonie sur Grande Allée, dès 21h.
Dans la capitale, Florent Vollant, Marjo, Alexandre Désilets, Paul Daraîche et Mara Tremblay, pour ne nommer que ceux-là, uniront leurs talents. Au total, ce sont 13 artistes qui s'exécuteront sur scène, tantôt pour y aller de leurs plus grands succès, tantôt pour offrir des medleys inusités ayant toujours comme point de mire la langue.
«On parle plus d'un événement d'envergure», nuance l'un des porte-paroles, Jean-François Breau. C'est que le spectacle, appelé Constellation francophone, prendra véritablement des allures stellaires avec la participation de quelque 400 artistes canadiens dans six sites distincts au pays, dans la foulée du 150e anniversaire du Canada.
«Ce sont effectivement des points lumineux allumés un peu partout», poursuit le chanteur, qui sera accompagné de sa douce moitié, Marie-Ève Janvier, pour pousser quelques notes. «C'est de faire le lien entre ces points-là, rapetisser le pays pour chanter tous d'une seule voix et célébrer la vivacité de notre langue. C'est ça l'idée.»
Réalités différentes
L'événement permettra aussi de mettre en lumière les couleurs de la langue à travers le pays. «C'est de comprendre notre réalité de Québécois, mais aussi celle des autres provinces. Ce n'est pas toute la même. Ici, on associe vite le mot politique quand on parle de français», assume Marie-Ève Janvier.
«Des fois, on prend notre langue pour acquis [...]. Chaque province a une réalité différente [...]. C'est bien d'ouvrir les yeux et de voir ce qui se passe ailleurs pour se rendre compte que le français est vite attaché au coeur. Ici, il faut un peu se reconnecter à ça», ajoute l'artiste. Mais ce soir, l'heure sera à la fête et non au «discours patriotique».
«Tout le monde est là pour fêter par générosité [...] Il y a vraiment un sentiment de famille. On sait qu'on est là pour une chose, c'est mettre la langue française près du coeur», résume Jean-François Breau. Les artistes promettent «une diversité musicale» avec des numéros de rap allant au country, en passant par le jazz et le rock.
Le spectacle Constellation francophone sera capté à travers le pays pour être diffusé cet automne sur les ondes de TFO et Unis TV. Il sera aussi possible de voir les concerts en ligne, sur le site constellationfranco.ca. À Québec, l'entrée sur le site est gratuite.