Matt Holubowski a interprété cinq chansons lors d'un Pop-Up FEQ à la Maison de Lauberivière.

Un Pop-Up FEQ en terrain connu pour Matt Holubowski

Matt Holubowski s'est retrouvé en plein dans ses premiers amours mardi midi lors d'un Pop-Up FEQ à la Maison de Lauberivière. Devant un public composé d'habitués du lieu et de fans de l'artiste, il a ainsi renoué avec l'époque où lui-même était extrêmement impliqué auprès des plus démunis.
«C'est vraiment un plaisir de jouer ici», a-t-il lancé d'entrée de jeu, interprétant pour la centaine de personnes présentes cinq chansons, dont The King, Exhale/Inhale et Solitudes, en compagnie de son bassiste et de son batteur.
«Il y a une période de ma vie où je voulais vraiment faire du bien», a-t-il expliqué au Soleil après sa performance, ajoutant avoir cherché longtemps la meilleure manière d'y parvenir. Il s'est notamment impliqué auprès de l'organisme Volunteers In Action à Montréal, alors qu'il étudiait à Concordia en sciences politiques et philosophie. «Mais j'ai réalisé que je n'avais rien à offrir», indique-t-il, faisant référence au fait que ses aptitudes ne lui permettaient pas d'être utile autant qu'un médecin peut l'être, par exemple.
C'est alors que la musique l'a appelé... «Et ça a l'air que ça, ça fait du bien aux gens!» dit-il en souriant.
Matt Holubowski a ainsi pris part mardi au Pop-Up caritatif du Festival d'été de Québec (FEQ), qui visait à amasser des fonds pour Lauberivière. La Maison avait prévu plus de nourriture pour accueillir les fans de l'artiste, ceux-ci étant invités à faire un don à l'organisme. Faute de temps - et à sa grande déception -, l'artiste n'a toutefois pas pu casser la croûte avec des bénéficiaires de l'endroit après sa prestation.
Il s'agissait de la troisième édition de ce Pop-Up à saveur communautaire. En 2016, le FEQ s'était rendu au CHUL pour visiter les enfants malades, alors qu'il était allé rendre visite aux résidents du Centre d'hébergement de l'Hôpital général de Québec en 2015.
Éric Boulay, directeur général de Lauberivière, s'est dit «flatté» que le Festival d'été ait pensé à son établissement pour y présenter cette prestation toute spéciale.