Le Diamant, lieu de diffusion initié par Robert Lepage, lancera ses opérations le 3 septembre.

Un parcours déambulatoire guidé pour découvrir le Diamant

Le 31 août et 1er septembre, les curieux pourront découvrir l’intérieur du théâtre Diamant en suivant un parcours déambulatoire guidé. En se procurant un laissez-passer gratuit, trente groupes de 100 personnes pourront visiter les espaces et assister à des déploiements artistiques inédits. L’Orchestre d’Hommes-orchestres, Pupulus Mordicus et le théâtre à Tempo animeront les lieux.

Le directeur général Bernard Gilbert avait déjà annoncé la tenue d’activités inaugurales pendant la longue fin de semaine de la fête du Travail lors du dévoilement de la programmation. Les détails ont toutefois été dévoilés lundi matin.

L'Orchestre d'hommes-orchestres et Jacynthe Carrier présenteront une installation vidéo au studio de création du 5e étage du Diamant lors de la fin de semaine inaugurale.

Le parcours déambulatoire guidé, coordonné par Geneviève Kérouac, du théâtre à Tempo, a été nommé Par cour et jardin. Les groupes de visiteurs pourront parcourir les étages et s’arrêter à trois endroits-clés. Le départ aura lieu sous l’œuvre de Claudie Gagnon, Atome ou le fruit des étoiles, qui surplombe l’entrée principale du 966 rue Saint-Jean.

Premier arrêt : le studio de création du 5e étage, où L’orchestre d’hommes-orchestres et l’artiste visuelle Jacynthe Carrier présenteront Défoncer les murs, une installation vidéo évoquant l’histoire et l’esprit des lieux. On y verra des images tournées dans d’anciens bâtiments en friche, dont celui qui est devenu Le Diamant après trois ans de travaux.

Le théâtre Pupulus Mordicus présentera une performance inspirée de l'opéra Madame Butterfly dans le foyer du Diamant

Les visiteurs descendront ensuite les escaliers pour découvrir les deux foyers de l’édifice. Divers éléments d’architecture et éléments scénographiques évoquent l’ancien YMCA dans l’espace donnant accès à la salle de spectacle, indique-t-on dans le communiqué. Un bar vitré donne sur place D’Youville. La compagnie de marionnettes Pupulus Mordicus y présentera Butterfly, inspiré de l’opéra Madame Butterfly de Puccini.

Le clou de la visite sera évidemment la salle de spectacle, dont la performance En coulisses, du théâtre à Tempo, permettra de montrer plusieurs aspects techniques et scéniques du plateau et de la cage de scène à travers des prestations de cirque. La salle à géométrie variable peut accueillir plus de 600 spectateurs, mais sera transformée en cube noir, sans sièges, pour l’inauguration.

Le théâtre à Tempo (ici les artistes de leur spectacle «Concerto de bruits qui courent») occupera la salle de spectacle du Diamant avec du cirque.

Le lieu de diffusion initié par Robert Lepage débutera ses opérations le 3 septembre. La première du spectacle inaugural aura lieu le samedi 7 septembre, 15 h, avec la présentation des Sept branches de la rivière Ota d’Ex Machina.

Les laissez-passer sont disponibles depuis lundi matin sur la billetterie du Diamant : lediamant.ca