Ashley Judd affirme qu'après avoir rejeté les avances sexuelles de Harvey Weinstein il y a deux décennies.

Un juge rejette une partie de la poursuite d'Ashley Judd contre Harvey Weinstein

LOS ANGELES — Un juge fédéral aurait rejeté une partie de la poursuite intentée par Ashley Judd contre Harvey Weinstein.

Le juge Philip S. Gutierrez, du tribunal de district des États-Unis à Los Angeles, a déclaré mercredi que la plainte pour harcèlement sexuel de l'actrice ne cadrait pas dans les lois californiennes. Mais il a ajouté qu'Ashley Judd pourrait aller de l'avant avec une poursuite basée sur des allégations distinctes de diffamation et d'ingérence économique contre Harvey Weinstein, selon des informations parues dans le Los Angeles Times et le New York Times.

Ashley Judd affirme qu'après avoir rejeté les avances sexuelles de Harvey Weinstein il y a deux décennies, il a tenu des propos diffamatoires à son endroit lors de discussions avec Peter Jackson, le réalisateur de «Lord of the Rings» («Le seigneur des anneaux»), qui ont nui à sa carrière.

Harvey Weinstein, 66 ans, fait également l'objet de poursuites pénales à New York et est la cible d'autres enquêtes criminelles.

Le producteur déchu a nié toute relation sexuelle non consensuelle.