Un espace lumineux et fonctionnel à la Maison pour la danse

Le milieu de la danse à Québec l'espérait depuis longtemps, cet espace qui répondrait mieux à ses besoins. Bien que la Maison pour la danse ouvrira officiellement ses portes en septembre, déjà des danseurs ont commencé à y mettre les pieds. Le Soleil a visité en primeur l'endroit lumineux et fonctionnel, situé dans le quartier Saint-Roch.
La première chose qui frappe en entrant est l'immensité des lieux. Déployée sur trois étages, la Maison pour la danse s'inscrit dans l'esprit contemporain privilégié dans les récentes constructions d'envergure à Québec comme le pavillon Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec et la Maison de la littérature. Les plafonds sont hauts de 14 pieds, les murs sont d'un blanc immaculé, les fenêtres vont du plancher au plafond. 
Acheté en 2005 par le Groupe Danse Partout, l'édifice datant de 1973 a subi une transformation complète. La firme d'architectes de Québec CCM2, à qui on doit entre autres le Centre communautaire Lebourgneuf, le Centre sportif Marc-Simoneau et la rénovation et l'agrandissement de l'Aquarium du Québec, a conçu les plans. Le mandat était clair : créer un espace fonctionnel et agréable qui conviendrait aussi bien aux danseurs professionnels qu'amateurs.
Six studios
La Maison pour la danse, dont la première étape du projet remonte à 2008, regroupe six studios, munis de planchers résilients (à effet matelassé), d'un revêtement mural acoustique et d'éclairage DEL. Deux d'entre eux ont été spécifiquement conçus pour accueillir des résidences de création, l'enrobage noir reproduisant les conditions d'une salle de spectacle. Le directeur général du Groupe Danse Partout et de La Rotonde, Steve Huot, les appelle des laboratoires ou des boîtes noires. La Maison pour la danse devrait accueillir plusieurs artistes en résidence chaque année. Le studio du rez-de-chaussée permet l'installation de gradins pouvant accueillir de 60 à 80 personnes et servira également à des spectacles de la relève.
Huit bureaux et trois salles de conférences ont été aménagés au 1er étage. Le centre de diffusion La Rotonde, la compagnie Le fils d'Adrien Danse et l'organisation L'Artère s'y installeront.
Le budget de la Maison pour la danse est de près de 6 millions $ : 750 000 $ de la Ville de Québec, 2,5 millions $ du gouvernement du Québec et 1,5 million $ du gouvernement du Canada. Reste maintenant à subventionner le fonctionnement de l'entité. Steve Huot attend encore des réponses en ce sens.
L'inauguration officielle aura lieu en septembre avec une semaine d'activités.