Le volet nord-américain de la tournée sera lancé le 12 mai à Vancouver et se conclura le 1er juillet à Cleveland. Un arrêt est également prévu à Toronto, le 23 juin. Le groupe se déplacera ensuite en Europe, où il jouera à Londres, Berlin et Paris, entre autres.

U2 sur la route en 2017

U2 s'apprête à reprendre la route afin de célébrer les 30 ans de son populaire album The Joshua Tree. Le 12 mai, à Vancouver, le groupe amorcera une série de 25 concerts, sillonnant d'abord l'Amérique du Nord, pour ensuite traverser outremer, en Angleterre, en Irlande et en Europe.
Hormis l'arrêt à Vancouver, un seul autre spectacle est prévu pour l'instant au Canada, soit à Toronto, le 23 juin. Est-ce qu'une date pourrait s'ajouter dans la Belle Province? Du côté du Festival d'été de Québec et de sa filiale 3E, on garde le mutisme le plus complet, la porte-parole Luci Tremblay ne voulant ni infirmer ni confirmer quoi que ce soit.
Durant cette tournée, la bande de Bono et The Edge doit interpréter l'entièreté de The Joshua Tree (1987), qui comprend des classiques comme Where the Streets Have No Name, I Still Haven't Found What I'm Looking For ou encore With or Without You. Tous les concerts sont en extérieur, y compris avec une visite au festival Bonnaroo - la première du genre pour les Irlandais.
Pour le Festival d'été autant que pour les amateurs de Québec, la venue de la célèbre formation tomberait à pic, surtout que l'événement doit célébrer ses 50 ans du 6 au 16 juillet. 
Certains éléments, comme le fait que le quatuor se produise en extérieur et fasse une halte dans un festival, pourraient jouer en faveur du FEQ. Il faut noter toutefois que Bonnaroo est désormais la propriété de Live Nation, qui chapeaute la tournée de U2, et donc que cette représentation à l'intérieur d'un événement est peut-être exceptionnelle.
Embûches
En revanche, il y a une série de défis ou d'obstacles à contourner pour espérer voir U2 se produire chez nous. En premier lieu, le calendrier. Selon les dates annoncées, les musiciens oeuvrent en Amérique du Nord jusqu'au 1er juillet. À compter du 8 juillet, ils mettent le cap sur l'Angleterre.
Est-ce qu'une date pourrait être incluse au Festival d'été le 6 ou le 7 juillet? Ça semble très serré étant donné que le groupe n'a pas l'habitude de voyager léger et s'est gardé, selon la grille publiée, de deux à quatre jours entre chaque concert, visiblement pour déplacer son équipement.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier que U2 a l'habitude des grandes tournées lucratives et ne s'arrêtera pas au rabais. Pour espérer rentabiliser ses investissements, le FEQ risque de préférer aller en billetterie, quoiqu'il s'est déjà offert les Rolling Stones...
Un concert payant, hors festival, sous la bannière de la filiale 3E est une hypothèse plus plausible, si jamais l'équipe du FEQ a réussi à s'entendre avec Live Nation et U2. 
Sinon, un premier passage de U2 à Québec pourrait être partie remise à l'an prochain. Car si le groupe décide de célébrer pour l'instant The Joshua Tree, il s'apprête aussi à lancer un nouvel album, Songs of Experience, qui doit paraître dans la deuxième moitié de l'année. Donc le band est certainement sur la route pour deux ans et pourrait, dès l'automne, ainsi qu'en 2018, faire une tournée des arénas, auquel cas Bono et ses complices seraient susceptibles de s'arrêter au Centre Vidéotron ou de négocier un passage au Festival d'été...