Les fans étaient émus lors de l'ultime concert des Tragically Hip.

Tragically Hip offre un ultime concert

Le groupe Tragically Hip a enchaîné ses chansons les plus populaires pour faire plaisir à ses admirateurs réunis samedi à l'occasion de ce qui devrait être l'ultime spectacle de la formation musicale.
<p>Des dizaines de milliers de personnes assistaient au concert de Tragically Hip présenté au centre Rogers K-Rock, dont le premier ministre Justin Trudeau, qui est arrivé vêtu d'un chandail à l'effigie du groupe.</p>
Les rockeurs ont choisi la ville de Kingston pour offrir le dernier concert de leur tournée Man Machine Poem, qui était empreint de nostalgie étant donné les circonstances. Le chanteur Gord Downie souffre d'un cancer du cerveau incurable.
Gord Downie lors du spectacle d'adieu du groupe Tragically Hip.
Vêtu d'un habit argenté, Gord Downie est entré sur scène en embrassant ses camarades du groupe. Débordant d'énergie, il a ensuite entonné plusieurs airs connus, dont Courage (For Hugh Maclennan) et Wheat King.
Le groupe a également joué des chansons de son plus récent album, dont In a World Possessed by the Human Mind.
Gord Downie semble avoir fait référence à sa maladie lorsqu'il a remercié son public de l'avoir encouragé à «continuer de pousser».
Trudeau salué
Le centre Rogers K-Rock était plein à craquer, samedi soir, et parmi les spectateurs, il y avait probablement leur admirateur le plus célèbre du pays, le premier ministre Justin Trudeau.
Avant le spectacle, M. Trudeau a déclaré en entrevue à CBC que le groupe représentait une partie essentielle de l'identité canadienne. Vêtu d'un chandail à l'effigie du groupe, le premier ministre a souligné que la musique de Tragically Hip était fondamentalement ancrée au Canada. Selon lui, le spectacle offrait l'occasion de rendre hommage à Gord Downie et de célébrer le Canada en même temps.
Gord Downie n'a d'ailleurs pas manqué de saluer le premier ministre et de le féliciter pour son travail auprès des Premières Nations.
<p>Tous les Canadiens ont pu profiter de l'événement puisque le réseau CBC diffusait le spectacle en direct à la télévision, à la station de radio CBC Radio One, sur son site Internet, ainsi que sur ses comptes YouTube et Facebook.</p>
Tous les Canadiens ont pu profiter de l'événement puisque le réseau CBC diffusait le spectacle en direct à la télévision, à la station de radio CBC Radio One, sur son site Internet, ainsi que sur ses comptes YouTube et Facebook.
La ville de Kingston était prête à recevoir son groupe. Le centre-ville était tapissé de souvenirs, tandis que les restaurants ont créé des menus spéciaux pour l'événement. Même le réseau de transport local a souhaité la bienvenue au groupe avec des messages défilant sur les autobus.
Pendant la journée, un résident de la municipalité ontarienne, Chris Harris, passait un marqueur aux piétons pour qu'ils écrivent des messages au groupe sur un mur près du marché.
«The Tragically Hip a été la bande sonore des meilleures années de ma vie», a écrit une certaine Natalie de l'Île-du-Prince-Édouard.
«Vous avez été mon premier concert. Je suis honoré d'y être pour votre dernier», a renchéri une personne qui a seulement signé «M+E».