<em>La nuit des taupes</em> de Philippe Quesne
<em>La nuit des taupes</em> de Philippe Quesne

Notre suggestion : Des taupes dans votre salon

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
Presque tous les lieux culturels sont fermés en raison de la COVID-19. L’art demeure accessible et peut jouer un rôle réconfortant. L’équipe des arts du Soleil va s’efforcer de vous le démontrer, à commencer par une suggestion quotidienne pour vous aider à garder le moral.

En 2018, les taupes géantes du metteur en scène français Philippe Quesne ne sont pas passées inaperçues au Carrefour international de théâtre. Même qu’elles ont solidement rocké dans la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre, où elles s’étaient recréé un monde dans le singulier spectacle sans paroles La nuit des taupes.

En cette période de confinement, le théâtre Nanterre-Amandiers a mis en ligne plusieurs de ses pièces, dont cette belle et surprenante célébration de l’art et de la musique servie par des créatures qu’on n’a pas l’habitude de voir sur les planches. À voir ou à revoir sur Viméo ici.

Puisque la poilue troupe nous avait rendu visite à une époque où à peu près personne n’était familier avec le concept de distanciation sociale, les taupes s’étaient offert un petit bain de foule sur l’avenue Cartier. Le Soleil avait immortalisé en vidéo cette rencontre qui n’avait laissé personne indifférent. En souvenir de ces beaux jours, revoici le reportage.