Grand Théâtre de Québec

Manifs du G7: le Grand Théâtre fermé

Les manifestations anti-G7 prévues sur la colline Parlementaire forcent la direction du Grand Théâtre à fermer ses portes jusqu’à lundi «pour des raisons logistiques», entraînant du même coup l’annulation des deux dernières représentations du spectacle multimédia «Cold Blood», offertes dans le cadre du Carrefour international de théâtre.

C’est avec beaucoup de déception que la directrice générale du Carrefour, Dominique Violette, a appris la décision jeudi. «C’est une journée de deuil», laisse-t-elle tomber, dépitée, au bout du fil.

Présenté une première fois mercredi soir, Cold Blood avait littéralement conquis la foule par son ingéniosité et ses trouvailles visuelles. Le spectacle, qui allie théâtre d’objet, danse et cinéma en direct, est une création de la chorégraphe Michèle Anne De Mey, du réalisateur Jaco Van Dormael et du collectif Kiss and Cry.

Il est impossible pour les huit artistes belges de reprendre le spectacle la semaine prochaine. «Il n’y avait pas de jeu. Ils sont en tournée depuis un moment. Ils vont rester avec nous jusqu’à samedi après-midi avant de reprendre l’avion. Ils sont terriblement tristes. Ils ont été vraiment enchantés par l’accueil reçu jeudi soir. Ils voulaient vraiment continuer à donner le meilleur d’eux-mêmes.»

À l’issue de la première, soulignée par des critiques dithyrambiques, les billets se faisaient de plus en plus rares pour les deux dernières séances. «On s’attendait à avoir des salles pleines», explique Mme Violette.

Les détenteurs de billets seront contactés par l’équipe du Carrefour et pourront obtenir un remboursement à compter de lundi. Ceux qui ont procédé à l’achat en ligne ou par téléphone directement au Grand Théâtre seront remboursés automatiquement selon le mode de paiement utilisé.

Le G7 avait déjà eu un impact sur les activités du Carrefour, alors que le spectacle Où tu vas quand tu dors en marchant…? avait été présenté sur deux fins de semaines au lieu de trois.