Christine, la reine-garçon

L’identité sous la loupe du théâtre de La Bordée

L’identité et le changement. Voilà les deux pôles qui ont guidé Michel Nadeau dans l’élaboration de la programmation de la prochaine saison de La Bordée, qu’il a voulue bien ancrée dans l’actualité. Survol avec le directeur artistique de ce qui attend le public du théâtre de la rue Saint-Joseph dès septembre.

1. La réunification des deux Corées

Du 18 septembre au 13 octobre 2018

Texte: Joël Pommerat

Mise en scène: Michel Nadeau

La réunification des deux Corées

«C’est 19 petites scènes de styles très différents qui parlent de comment on se définit par notre rapport amoureux. Ça m’a fait penser à l’album blanc des Beatles. Leur concept était de faire chaque chanson dans un style différent. C’est un peu ça, La réunification des deux Corées: il y a des scènes très comiques, d’autres plus mystérieuses, d’autres plus fantastiques ou tragiques…»

2. The Dragonfly of Chicoutimi

Du 30 octobre au 24 novembre 2018

Texte: Larry Tremblay

Mise en scène: Patric Saucier

The Dragonfly of Chicoutimi

«C’est une pièce en anglais, but it’s an English from Chicoutimi. Ç’a été créé en 1995 en pleine période référendaire. La question identitaire est centrale. Le personnage se réveille un jour et se rend compte qu’il ne parle plus qu’anglais. On comprend qu’il a vécu un traumatisme. En 2018, on est dans un autre contexte, mais cette idée-là de l’anglais qui prend de plus en plus de place dans nos esprits, cette idée de l’identité québécoise, elle est toujours là.»

3. Rotterdam

Du 15 janvier au 9 février 2019

Texte: Jon Brittain

Mise en scène: Édith Patenaude

Rotterdam

«C’est une pièce qui a été créée en 2015 par un jeune auteur anglais. C’est une comédie transgenre. C’est l’histoire de deux filles qui restent ensemble à Rotterdam. Une est gaie depuis toujours, l’autre était hétérosexuelle avant de tomber amoureuse de cette fille-là. Un 31 décembre, la deuxième écrit à ses parents pour faire son coming-out, mais avant qu’elle envoie son courriel, sa copine lui dit qu’elle veut devenir un homme. […] On l’a fait lire à quelqu’un qui a vécu cette transition, un homme qui est devenu une femme, et qui a trouvé que tout ce qu’on décrit dans cette pièce est vrai: les questions qu’on se pose, les angoisses qu’on a, les commentaires qu’on reçoit…»

4. Sauver des vies

Du 26 février au 23 mars 2019

Texte et mise en scène: Pascale Renaud-Hébert

Sauver des vies

«J’ai vu la pièce à Premier Acte. C’était la première pièce de Pascale Renaud-Hébert et j’ai été impressionné par son sens du dialogue et de la réplique. C’est aussi une très belle histoire d’amour. C’est sûr qu’on parle de deux femmes malades qui vont mourir. Mais l’enjeu de la pièce, c’est tout l’amour de ceux qui sont autour de ces deux femmes-là. Il y a des moments où on rit beaucoup et d’autres où elle vient vraiment nous chercher et ça nous arrache le cœur.»

5. Christine, la reine-garçon

Du 16 avril au 11 mai 2019

Texte: Michel Marc Bouchard

Mise en scène: Marie-Josée Bastien

Christine, la reine-garçon

«Je pense que c’est ma pièce préférée de Michel Marc. C’est une pièce sur la liberté. Ça se passe en Suède en 1650, mais ça parle du Québec aussi. Ça parle de cette femme-là qui a voulu faire de son pays de bûcherons le pays le plus sophistiqué d’Europe. Elle voulait des écoles, des universités, des musées. C’est une ode à l’art.»

+

PRODUCTIONS INVITÉES

• Comment je suis devenu musulman, du 27 novembre au 8 décembre 2018. Texte et mise en scène: Simon Boudreault

• Beu Bye 2018, du 14 au 29 décembre 2018. Textes: Jean-Philippe Côté, Philippe Durocher et Lucien Ratio; mise en scène: Lucien Ratio

Des promesses, des promesses, du 26 mars au 5 avril 2019. Texte: Douglas Maxwell (traduction de Maryse Warda); mise en scène: Denis Bernard