Vue aérienne

Les Gros Becs dévoile son projet pour la caserne Dalhousie [PHOTOS+VIDÉO]

Le Théâtre jeunesse Les Gros Becs a dévoilé jeudi le concept architectural qui lui permettra de transformer l’actuelle demeure artistique de Robert Lepage — la caserne Dalhousie du Vieux-Port — en lieu de diffusion abritant notamment une salle de 350 places.

«C’est une annonce qu’on attend depuis longtemps», se réjouit Jean-Philippe Joubert, directeur général et délégué artistique de l’institution logée depuis nombre d’années sur la rue Saint-Jean. «On y travaille depuis très longtemps à ce projet de doter la région de la Capitale-Nationale d’un vrai théâtre pour la jeunesse bien équipé.»

«La salle actuelle des gros becs, elle est chaleureuse, mais elle est, disons-le désuète», fait-il valoir. «Elle est aussi petite et ne permet pas le développement de l’organisation.»

Le déménagement dans la caserne du Vieux-Port permettra donc à la troupe des Gros Becs de jouer dans un «nouvel acte», illustre M. Joubert. Et quand commencera la représentation ? «On travaille très fort pour arriver à ce que ce théâtre-là accueille ses premiers spectateurs à l’automne 2021.»

«Projet majeur»

«C’est vraiment un projet majeur», poursuit l’homme de théâtre. L’entreprise est évaluée à 18,9 millions $, majoritairement financé par le ministère québécois de la Culture. La Ville de Québec participe également tout comme d’autres bailleurs de fonds publics dont les noms n’ont pas encore été dévoilés. Aussi, une campagne de financement privée est en préparation pour boucler le budget.

La caserne Dalhousie, sise au 103 de la rue du même nom, abrite Ex Machina, la compagnie crée par Robert Lepage et ses collaborateurs. L’édifice compte un lieu de répétition, un atelier de construction de décors et un studio de tournage. La troupe de Robert Lepage déménagera dans le Diamant, le grand complexe de production et de diffusion construit à la place D’Youville.

Les Gros Becs ont été fondés en 1987. Leur salle actuelle du Vieux-Québec peut accueillir autour de 240 spectateurs.

Le concept gagnant a été présenté par SBTA + Delort & Brochu, architectes. Ils seront appuyés par les firmes d’ingénierie DUPRAS LEDOUX, NCK et Marchand Houle et associés. Leur proposition a séduit le jury notamment grâce au hall qui traversera le bâtiment depuis la rue Dalhousie jusqu’à la rue Bell à l’arrière, au jeu de transparence de la façade qui passera de l’opacité à la translucidité, au mur avant qui n’est pas monolithique et la salle de représentation elle-même.

Le théâtre des Gros Becs ferait autour de 130 représentations par année devant quelque 24 000 spectateurs ce qui représenterait un taux d’occupation d’un peu moins de 90 %.

La caserne de la rue Dalhousie a été construite en 1912.

Le directeur général et délégué artistique du Théâtre Les Gros Becs, Jean-Philippe Joubert (à gauche), était accompagné des représentants des firmes qui piloteront le projet pour la Caserne Dalhousie.
La salle de spectacle
Vue de la rue Saint-Paul
Le foyer