Le théâtre s'invite sur la colline parlementaire

Activité phare du Carrefour international de théâtre, le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...? se réinventera à la fin mai sur la colline parlementaire. Pour cette cinquième mouture du populaire spectacle extérieur renouvelé aux deux ans, cinq lieux de la haute-ville seront pris d'assaut par des artistes.
La cour de l'Édifice Marie-Guyart
Au coeur du nouveau parcours, l'équipe du Carrefour a placé l'Édifice Marie-Guyart, autour duquel rayonneront toutes les stations. La cour intérieure du bâtiment encore communément appelé le Complexe G sera investie par Marie-Josée Bastien, qui y installera un tableau intitulé Les nervures secrètes, inspiré d'un sentiment de solidarité. Il s'agit selon le coordonnateur artistique Alexandre Fecteau, qui succède cette année à Frédéric Dubois, du plus grand lieu jamais utilisé par Où tu vas... et la metteure en scène disposera d'un «nombre record» d'interprètes - 32, nous dit-elle - pour habiter cet espace. 
Rue Louis-Alexandre-Taschereau
La scénographe et artiste multidisciplinaire Élène Pearson créera sur une terrasse donnant sur la rue Louis-Alexandre-Taschereau un environnement visuel et sonore échafaudé à partir de matières recyclées et baptisé Le 7e continent. «C'est un lieu à la théâtralité indéniable avec d'immenses colonnes, à une échelle assez démesurée», décrit Alexandre Fecteau. Le costume sera au centre de cette proposition, selon le coordonnateur d'Où tu vas.... «Mais je dirais le costume d'art, le costume pour lui-même, précise-t-il. C'est comme si la conceptrice, libérée du texte et du personnage, pouvait laisser libre cours à ses fantasmes.»
Rue Jacques-Parizeau
Le metteur en scène Christian Lapointe prendra de son côté l'ancienne rue Saint-Amable, rebaptisée Jacques-Parizeau, pour terrain de jeu. Avec La souricière, il y proposera une expérience dite immersive et sensorielle. «Christian s'est intéressé à l'histoire de la rue et à Amable Berthelot en l'honneur de qui la rue avait été nommée, qui a été emprisonné parce qu'il était soupçonné d'activités révolutionnaires, explique le coordonnateur Alexandre Fecteau. De là, il s'est intéressé à l'insurrection, aux soulèvements populaires et aux manifestations comme une sorte de motif dans l'histoire du Québec. Il a aussi puisé dans ses souvenirs de jeune adulte, notamment en 2001 [au Sommet des Amériques]. Il faut s'attendre à une proposition surprenante, déroutante, mais assurément fascinante.»
Parc de l'Amérique-Française
L'artiste visuelle Giorgia Volpe fera un clin d'oeil au passé manufacturier de la ville en aménageant La grande manufacture au parc de l'Amérique-Française, où sera à l'honneur le travail manuel effectué par des femmes de toutes origines. «Elle même immigrante au Québec, elle est arrivée du Brésil il y a 17 ans, explique Alexandre Fecteau. Elle a décidé d'aller à la rencontre des femmes qui amorcent aujourd'hui le même processus. Elle s'est trouvé un langage universel pour entrer en contact avec elles dans la couture et le tressage. On ira donc avec elle à la rencontre de la diversité culturelle à Québec.»
La promenade des Premiers-Ministres
La promenade des Premiers-Ministres, qui longe le boulevard René-Lévesque aux abords de l'Assemblée nationale, sera le théâtre d'un tableau signé Sophie Thibeault et Maxime Robin qui se voudra, nous dit-on, «un hymne à la vie» inspiré des quatre saisons. «Ils nous convient à traverser à la fois les saisons et les étapes de la vie, avec chacune leur rythme et leur énergie, et ce sans jamais nous arrêter d'avancer puisque le tableau se nomme Mouvement perpétuel, note le coordonnateur artistique Alexandre Fecteau.  
Note : Les cinq tableaux du parcours Où tu vas quand tu dors en marchant...? prendront vie en continu entre 21h et 23h les jeudis, vendredis et samedis du 25 mai au 10 juin. Toujours très couru (il attire chaque année quelque 100 000 visi­teurs), le spectacle sera une nouvelle fois accessible gratuitement. Plus d'une centaine d'artistes et d'artisans ont participé aux deux dernières moutures du spectacle. La programmation complète du Carrefour international de théâtre sera dévoilée le 18 avril.