La pièce L’art de la chute des Nuages en pantalon a été sacrée meilleur texte et meilleur spectacle de l’année par l’Association québécoise des critiques de théâtre.

L’art de la chute s’impose aux Prix de la critique de théâtre

En explorant sur scène les milieux de l’art et de l’économie, la compagnie Nuage en pantalons s’est imposée dans la dernière année comme la chouchoute de la presse. L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) a décerné à sa dernière création, L’art de la chute, les prix du meilleur texte et du meilleur spectacle, mercredi, lors d’une cérémonie tenue à la Maison de la littérature.

Présenté au Périscope au printemps dernier, le spectacle imaginé et mis en scène par Jean-Philippe Joubert est le fruit du travail d’un collectif d’auteurs. L’AQCT a notamment souligné son «ambition technique parfois considérable» et sa mise en scène «d’une inventivité éblouissante». 

Au chapitre de l’interprétation, Savina Figueras a été déclarée gagnante pour son travail dans Les véritables aventures de Don Quichotte de la Mancha de Philippe Soldevila, au Périscope. Chez les messieurs, le Harpagon qu’il a campé dans L’avare de Molière à La Bordée a valu les honneurs à Jacques Leblanc.  

Olivier Normand a de son côté reçu un prix de la critique pour sa mise en scène aussi sportive qu’inventive du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, revisité au Trident avec la complicité de la compagnie de cirque FlipFabriQue. Le maître anglais était aussi à l’honneur en théâtre jeunesse, alors que la relecture Richard, le polichineur d’écritoire (empruntant à Hamlet, Roméo et Juliette et Richard III) portée par Sylvain Massé sur la scène des Gros Becs a été saluée par l’AQCT.

Lepage et Lupa

Le travail de Robert Lepage et son complice Sylvain Décarie à la scénographie de la pièce 887 a été souligné par l’Association des critiques, tandis que la fresque Des arbres à abattre de Thomas Bernhard, présentée pendant le Carrefour international de théâtre dans une mise en scène de Krystian Lupa, a retenu l’attention dans la catégorie Hors Québec. 

Un prix «spécial Québec» a finalement été remis à la compagnie La vierge folle pour Les contes à passer le temps, qui ont su s’inscrire depuis sept ans dans les traditions de Noël dans la capitale. Dans une mouture dite «best of», le spectacle est une nouvelle fois présenté dès vendredi et jusqu’au 30 décembre dans les voûtes de la Maison Chevalier.