Simon Lepage et Marie-Lee Picknell dans une scène de <em>L’amour est un dumpling.</em>
Simon Lepage et Marie-Lee Picknell dans une scène de <em>L’amour est un dumpling.</em>

L’amour est un dumpling: les codes de la romance en version améliorée

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
CRITIQUE / Il est parfois fleur bleue et un peu quétaine, véritable ou encore platonique. Mais depuis mardi, celui qu’on retrouve au Périscope est… plutôt charnu, enroulé de pâte et cuit-vapeur. Présentée au théâtre de la rue Crémazie jusqu’au 19 juin, la pièce L’amour est un dumpling embrasse les clichés de la comédie romantique pour nous les servir à point. Un soixante minutes savoureux, à consommer sans modération.