Coup de pouce de 65 000 $ au Petit théâtre de Québec

Maintenant que le contenant est tout neuf, le Petit Théâtre de Québec s'attaque au contenu. Quelques mois après l'inauguration de ses nouveaux locaux au coeur du quartier Saint-Sauveur, le complexe culturel touche une aide financière de 65 000 $ pour bonifier sa programmation et trouver des occupants aux divers espaces aménagés dans l'ancienne caisse populaire de la rue Saint-Vallier Ouest.
Salle de spectacle de type «théâtre de poche» de 85 places ouvert depuis 2014, espaces de travail commun, salles de répétition et quartier général de l'agence et école artistique Mode é Arto : le Petit Théâtre de Québec est prêt à accueillir les travailleurs culturels et bénéficiera d'un coup de pouce de 65 000 $ pour y arriver. 
«C'est une bonne enveloppe qui sera très bien utilisée», a dit Stéphane-Antoine Comtois, directeur général du Petit Théâtre de Québec, qui a piloté toute la transformation de l'ancienne caisse pop. 
Le projet échelonné sur plus de deux ans a nécessité 400 000 $ de travaux pour le réaménagement de trois étages avec larges fenêtres et murs de brique. 
«On est prêts à opérer et ce qu'on souhaite est que le Petit Théâtre soit utilisé  à son plein potentiel», a poursuivi M. Comtois.
L'annonce de cette aide financière a été faite lundi en compagnie du maire de Québec, Régis Labeaume, du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de Québec, François Blais, et de la conseillère responsable de l'entrepreneuriat, Natacha Jean.
La somme provenant du Fonds de développement des territoires (FDT) permettra au Petit Théâtre de Québec d'élaborer une programmation, de développer des collaborations avec d'autres joueurs du milieu culturel, de promouvoir ses services et d'acheter de l'équipement. 
Bien situé
Dans sa salle du rez-de-chaussée, le Petit Théâtre de Québec présente déjà du théâtre, des récitals de musique ou des conférences. Un espace bistro peut aussi accueillir divers événements comme des lancements de livre.
Stéphane-Antoine Comtois est aussi bien conscient du potentiel de son théâtre, situé sur Saint-Vallier Ouest, une artère en pleine ébullition avec ses nouveaux restaurants et une effervescence gourmande et artistique. «Des gens nous disent qu'ils n'étaient pas venus depuis longtemps dans Saint-Sauveur. Ils disent que ça a changé, que c'est beau et qu'ils vont revenir. C'est vraiment encourageant.»