Le théâtre conçu à Montréal se divise en deux zones de gradins isolées et mobiles de 721 sièges chacun, qui transporteront l’auditoire au cœur du récit.

«Cirque du Soleil X : Land of Fantasy»: un théâtre magique à Hangzhou

Le Cirque du Soleil et son partenaire chinois XTD présenteront dans quelques jours un spectacle inédit dans un théâtre nouveau genre qui permettra aux spectateurs de vivre une expérience immersive sur 360 degrés.

Nous avons posé quelques questions par courriel au directeur de création Neilson Vignola. Il nous raconte son expérience dans l’Empire du milieu en nous dévoilant quelques aspects du spectacle Cirque du Soleil X : Land of Fantasy, où un duo de héros affronteront les dangers pour réunir deux anciens royaumes.

Pouvez-nous nous décrire le théâtre que vous avez conçu à Hangzhou ?

«Le théâtre a été conçu à Montréal par une petite équipe que je dirigeais, suite au mandat que m’avait confié mon patron de l’époque, Jean-François Bouchard. C’est à la demande de XTD, notre partenaire chinois, qu’il avait visité une usine désaffectée à Hangzhou, dans laquelle ils voulaient que nous construisions une salle de spectacle. Ce théâtre a été réalisé par des architectes, un constructeur chinois et supervisé par notre équipe de théâtre sous la supervision de Ray Forton.

Il a été conçu pour accueillir 1442 spectateurs et la salle se divise en deux zones de gradins isolées et mobiles de 721 sièges chacun, qui transporteront l’auditoire au cœur du récit et lui procureront deux types d’expérience visuelle. La salle dispose également d’une imposante scène principale de 100 m de largeur, et de 3 autres scènes de 25 m de largeur. Sur la scène principale, 9 sections de 11 m de large, par 11 m de hauteur, mobiles et individuellement contrôlées, forment un mur qui offre la possibilité de créer des lieux différents, des ambiances évoluant avec l’histoire.

À cela s’ajoutent des projections à la dimension des scènes, des éléments scéniques, acrobatiques et d’illusions qui surprendront le public, par exemple en le désorientant par des apparitions et disparitions de l’ordre du fantastique, en permettant aux artistes de défier les lois de la gravité. Ses diverses caractéristiques avant-gardistes font de ce théâtre un lieu unique au monde et le seul espace offrant une expérience représentant l’un des meilleurs exemples de l’avenir du divertissement.»

«Cirque du Soleil X : Land of Fantasy»

Dans votre parcours au Cirque du Soleil, quelle est l’importance de cette nouvelle création pour vous et en quoi est-elle différente ?

«Il s’agit de mon quatrième engagement en tant que directeur de la création d’un spectacle du Cirque du Soleil. Avec près de 40 ans d’expérience dans le domaine des arts de la scène, j’ai travaillé sur six productions du Cirque du Soleil au cours des 20 dernières années, dont TORUK – The First Flight et , un spectacle permanent de Robert Lepage présenté au MGM Grand à Las Vegas.

Avec Cirque du Soleil X : The Land of Fantasy, le Cirque du Soleil vient confirmer sans équivoque et de façon permanente sa présence en Chine et c’est un honneur de prendre part à cette étape importante pour la compagnie. Contrairement à d’autres spectacles du Cirque du Soleil, le processus créatif a commencé par le lieu, le théâtre, avant de créer le scénario. En tant que directeur de la création, la perspective à 360 degrés ouvre la porte à un monde de possibilités créatives pour raconter une histoire et offrir une expérience assurément captivante aux spectateurs.»

Pourquoi avoir fait appel à des illusionnistes pour le spectacle Cirque du Soleil X : The Land of Fantasy?

«Au Cirque du Soleil, nous tentons d’explorer des terrains et des territoires inconnus dans le but d’offrir des expériences théâtrales hors du commun. Notre processus d’idéation vise à repousser les limites et l’illusion est une discipline complexe qui a une réelle valeur ajoutée pour certains numéros. L’univers de Cirque du Soleil X: The Land of Fantasy est un univers fantastique et l’illusion y avait toute sa place. La participation de Luc Langevin et Stéphane Bourgoin est grandement appréciée et réserve bien des surprises.»

«Cirque du Soleil X : Land of Fantasy»

Quelles autres disciplines y sont conviées et comment sont-elles renouvelées par rapport aux autres spectacles du Cirque du Soleil ?

«Cirque du Soleil X : The Land of Fantasy est un spectacle qui présente ce qui a forgé la réputation du Cirque du Soleil à travers le monde : des performances acrobatiques palpitantes, une scénographie, de la musique, des costumes et des maquillages à couper le souffle et une histoire captivante. Ce qui différencie celui-ci des autres est le lieu – un théâtre unique qui est au service d’un spectacle unique au monde offrant une vraie expérience immersive ou le spectateur est au cœur de l’histoire.»

Comment la technologie est-elle utilisée ?

«La technologie n’est pas une fin en soi, mais bien un outil qui sert la création et enrichit l’expérience du spectateur. Deux exemples me viennent à l’esprit. D’abord, le fait d’avoir deux mondes, représentés par deux scènes, l’une à l’Est, l’autre à l’Ouest, implique au niveau du son une séparation que seule une technologie avancée peut permettre, car il ne faut pas que le public à l’Est entende le public à l’Ouest. Puis, le numéro aérien qui combine la technique du cadre coréen avec la technique du bungee : les mouvements des voltigeurs d’un porteur à un autre sont orchestrés par des séquences d’automation très précises.»

«Cirque du Soleil X : Land of Fantasy»

Comment se déroule le partenariat entre le Cirque du Soleil et XTD ? Vous offre-t-il de nouvelles possibilités et occasionne-t-il des changements dans les façons de faire ou de créer?

«Notre partenariat avec l’équipe de XTD nous permet de concevoir une expérience unique au monde. XTD est un partenaire important dans cette aventure jouant un rôle de «traducteur de la culture locale» afin de nous aider à mieux comprendre le marché complexe qu’est la Chine.»

«Cirque du Soleil X : Land of Fantasy»

Comment est la vie, pour vous, à Hangzhou ? Qu’est-ce qui vous étonne et qu’est-ce qui vous manque?

«Hangzhou est une belle ville, attirant beaucoup de touristes autant chinois qu’occidentaux : son histoire, ses champs de thé, son lac en font une destination très prisée, cela étant aidé par sa proximité avec Shanghai. Comme beaucoup de zones urbaines en Chine, l’étendue de la ville et la densité de population sont des éléments qui nous bousculent, nous fascinent en tant que Canadiens habitués à plus d’espaces en ville. S’ajoute à cela une frénésie de profiter du développement que connaît la Chine à l’heure actuelle.

La technologie est partout et nous aide beaucoup à communiquer, mais il n’en reste pas moins que de pouvoir comprendre et communiquer facilement avec nos collègues chinois et les personnes que nous rencontrons dans notre quotidien est difficile : nous sommes parfois «perdus dans la traduction»!»