Michel Nadeau et Steven Lee Potvin dans la pièce <em>Rouge</em>, qui a vu son parcours écourté à La Bordée.
Michel Nadeau et Steven Lee Potvin dans la pièce <em>Rouge</em>, qui a vu son parcours écourté à La Bordée.

Annulations dans les théâtres: le public se montre généreux

Contraints d’annuler des pièces à cause de la pandémie de COVID-19, les directeurs de théâtres se voient confrontés à tout un casse-tête et à beaucoup d’incertitude. Mais tout n’est pas sombre, observe Michel Nadeau de La Bordée, qui se dit touché par la générosité et l’appui des spectateurs dans la foulée du mouvement #billetsolidaire.

Au théâtre de la rue Saint-Joseph, les dernières représentations de la pièce Rouge, à laquelle prenait d’ailleurs part M. Nadeau, et toutes celles de la production invitée L’Iliade ont dû être annulées. Les spectateurs ont été contactés et selon les observations du directeur artistique, ils sont nombreux à renoncer à se faire rembourser.

«On leur offre soit un remboursement, soit de faire un don en échange d’un reçu de charité, détaille-t-il. Je dirais que plus de la moitié font un don. C’est dans l’ordre de 60%. C’est très encourageant que les gens nous appuient. C’est un petit peu de positif, un petit rayon de soleil dans l’affaire.»

Avec des restrictions qui s’ajoutent de jour en jour, le sort de Made in Beautiful (La belle province), qui devait prendre l’affiche le 14 avril, demeure incertain. «On avait un plan pour commencer deux semaines plus tard. Mais présentement, tout est en stand-by

En attendant, le public pourra (re)découvrir la pièce Rouge lors d’une diffusion radio attendue mercredi à 20h sur les ondes de CKIA.

Périscope et Trident

Du côté du Périscope, on a annoncé lundi l’annulation des derniers spectacles de la saison. Aucune reprise n’est prévue pour Madra, ni pour L’écrit, qui devait animer le bus scolaire converti en salle de spectacles mobile d’Ubus Théâtre. Comme une nouvelle création de la compagnie est prévue la saison prochaine, les spectateurs pourront, s’ils le désirent, échanger leur billet pour un accès à cette future pièce, note la directrice générale du Périscope, Marie-Ève Dumont.

La pièce documentaire Tout inclus est aussi annulée «physiquement», mais pourrait être diffusée «sous une autre forme», précise l’équipe du Périscope dans un communiqué.

Les détenteurs de billets seront contactés par le personnel du théâtre comme l’ont été ceux qui devaient assister à la fin des représentations du spectacle Néon Boréal. Personne n’a demandé de remboursement dans ce cas, selon nos informations, les spectateurs préférant faire don du prix de leur billet au théâtre ou se prévaloir d’un crédit pour la saison prochaine.

Au Trident, on maintenait lundi la suspension des activités «jusqu’à nouvel ordre». Même son de cloche, ici : on demande aux détenteurs de garder leurs billets et ils seront contactés par l’équipe du Trident. «Nous n’avons pas eu de demande pour le moment; le public est extraordinairement patient et compréhensif de la situation», note la coordonnatrice aux communications, Sophie Vaillancourt-Léonard. Certains spectateurs ont néanmoins exprimé leur volonté de faire don du prix de leur billet «lorsque le temps sera venu», a-t-elle ajouté.