Les Gros Becs souhaite accueillir le jeune public à La Caserne Dalhousie à compter de la saison 2021-2022.

11,5 millions$ pour le théâtre jeunesse Les Gros Becs

Le déménagement du théâtre jeunesse Les Gros Becs dans la Caserne Dalhousie a franchi une étape importante, mardi, avec l’annonce d’une subvention de 11,5 millions$ du ministère québécois de la Culture et des communications. L’implication financière du gouvernement fédéral et une «campagne de financement majeure» demeurent toutefois des éléments essentiels afin de mener le projet à bon port.

En novembre 2016, la Ville de Québec avait déjà versé une aide de 1 million$ pour aider la compagnie théâtrale à installer ses pénates dans l’ancienne demeure d’Ex Machina de Robert Lepage, qui sera vacante une fois Le Diamant ouvert à place D’Youville.

L’installation des Gros Becs dans un lieu permanent dédié aux arts, à l’enfance et à la jeunesse, est «un rêve de longue date» remontant à la création de l’organisme en 1987, a rappelé dans un communiqué Jean-Philippe Joubert, responsable du projet d’implantation et délégué artistique du Théâtre.

Qualifiant l’octroi de la subvention provinciale de «premier jalon» en vue de cette relocalisation, la direction a dit souhaiter accueillir le jeune public à La Caserne Dalhousie à compter de la saison 2021-2022, dans une salle d’une capacité de 350 personnes. La salle actuelle de la rue Saint-Jean peut en contenir 110 de moins.

L’implantation des Gros Becs dans le Vieux-Port nécessitera une «importante transformation» des locaux afin d’y loger la salle principale, une salle multifonctionnelle «pour la diffusion en petite jauge et en soutien à la création jeune public» et un foyer favorisant les moments de partage. «Autrement dit, un théâtre conçu pour tous les spectateurs, de la petite enfance jusqu’à l’adolescence.»

Le Théâtre jeunesse Les Gros Becs propose en moyenne 16 spectacles chaque saison qui attirent quelque 24 000 spectateurs.