Sondages radio: ICI Première et le FM93 s’imposent

L’émission <em>Première heure</em>, animée par Alex Boissonneault, demeure l’émission la plus écoutée le matin, devant le FM 93, CHOI Radio X et WKND.

ICI Première conserve la pole position en portée totale d’auditoire dans le marché central de Québec, alors que le FM93 s’inscrit comme numéro un dans les créneaux du midi et du retour à la maison, selon les sondages Numeris printaniers publiés jeudi matin.


Avec une portée de 206 851 personnes, Radio-Canada devance la station du quartier Saint-Sacrement (153 073). WKND prend la troisième place avec 109 244 auditeurs, devant CHOI Radio X (107 376).

Dans l’importante case horaire du matin, l’émission Première heure, sur les ondes d’ICI Première, conserve la première position avec une moyenne au quart d’heure de 24 000 personnes. Dupont le matin (22 300) et Le show du matin avec Dominic Maurais, à CHOI Radio X (18 900).



En milieu de journée, de midi à 15h, le tandem Jonathan Trudeau et Jérôme Landry double CHOI Radio X qui semble souffrir du départ de Jeff Fillion, il y a plus d’un an. Le FM93 domine son adversaire tant dans la portée totale (77 000 vs 52 000), la moyenne d’auditeurs au quart d’heure que les parts de marché.

Dans ce qui constitue son dernier sondage dans la case horaire du retour, l’animateur Sylvain Bouchard coiffe par une courte longueur d’avance C’est encore mieux l’après-midi, animée par Guillaume Dumas, à ICI Première, et Ouellet en direct à CHOI Radio X.

Réjouissances au FM93

Au FM93, qui se targue d’être « la radio privée la plus écoutée à Québec », l’heure est aux réjouissances. « Nous sommes extrêmement satisfaits, on ne pouvait pas rêver de plus beaux sondages », mentionne le directeur de l’information François Cormier.

Le déménagement de Sylvain Bouchard dans la case « mid », de 10h à midi, à compter de la fin août, alors qu’il vient de s’imposer numéro un en après-midi, ne pose « aucun problème » à la direction. « Il quitte un créneau en santé pour en joindre un autre où on est convaincus qu’il va faire des gains. Sylvain Bouchard, c’est un cheval de course », estime François Cormier au sujet de celui qui sera remplacé derrière le micro par l’humoriste P.A Méthot.



Le FM93 se félicite d’autant plus des résultats des sondages que la station réussit à devancer CHOI Radio X dans les parts de marché de l’auditoire global. « Ça faisait un bout de temps que ce n’était pas arrivé », se réjouit François Cormier.

Leader de l’information

À Radio-Canada, la satisfaction est également au rendez-vous, avec l’animateur Alex Boissonneault qui conserve la première place le matin et permet à la station d’État de trôner dans ce créneau pour un 13e sondage consécutif.

« Notre volonté constante de rester près de nos auditeurs et d’être à l’écoute de leurs attentes porte fruit. Ces excellents résultats nous motivent à nous surpasser encore davantage pour demeurer LE leader de l’information dans la grande région de Québec », indique par voie de communiqué Julie Lemieux, directrice de Radio-Canada Québec.

Rue Saint-Jean, on se réjouit également de voir l’émission du retour C’est encore mieux l’après-midi, animée par Guillaume Dumas, décrocher la première place avec une portée 106 000 personnes, même si la moyenne d’auditeurs au quart d’heure et le nombre de parts de marché sont l’affaire du FM93.

Analyse difficile

À ce chapitre, il convient de souligner que l’analyse des sondages n’est pas une affaire limpide, encore moins cette année, alors que les résultats Numéris sont transmis à chaque station qui en fait l’analyse via deux logiciels différents, pour une raison qui reste nébuleuse. Au final, il en découle des chiffres différents, légèrement à la hausse ou légèrement à la baisse, selon ce que Le Soleil a pu constater.

De la même façon, chaque station analyse les données selon différentes perspectives, que ce soit la portée globale, les parts de marché ou la moyenne d’auditeurs au quart d’heure. Ça se complique davantage compte tenu que le début et la fin des émissions de chaque case horaire peuvent varier. Pas toujours facile de s’y retrouver et d’avoir l’heure la plus juste possible.

Pour fins de comparaison, notez que les classements des stations et des émissions publiés dans les tableaux du Soleil tiennent uniquement compte de la moyenne d’auditeurs au quart d’heure.