Maude Guérin, Mylène St-Sauveur et François Papineau sont en vedette dans la pièce Vu du pont, présentée à ARTV, lundi, à 21h.

Vu du pont: quand le passé se conjugue au présent

MONTRÉAL — Écrite il y a plus de 60 ans, la pièce Vu du pont d’Arthur Miller se situe dans Brook-lyn, à l’époque où les Italiens, en recherche de travail, affluaient à New York illégalement. Nous entrons donc chez Eddie Carbone, débardeur au port, et sa femme Béatrice, qui ont émigré après la Deuxième Guerre mondiale.

Couple sans enfant, Eddie et Béatrice ont pris à leur charge leur nièce, Catherine, sur le point de terminer un cours de sténo. Deux cousins de Béatrice, Rodolfo et Marco, arrivent directement d’Italie et seront hébergés clandestinement chez les Carbone. Mais voilà que Catherine en pince pour Rodolfo, au grand déplaisir d’Eddie qui veille sur Catherine comme s’il s’agissait de sa propre fille. Celui-ci ne cesse de critiquer le blondinet Rodolfo aux multiples talents et tente de convaincre sa nièce qu’il n’a rien de valable à lui offrir.

Et voilà qu’un conflit s’engage, laissant paraître l’intérêt démesuré qu’Eddie porte à Catherine. Bien que Béatrice essaie de raisonner son mari en insistant sur le fait que la jeune fille est à l’âge de prendre sa vie en main, rien n’y fait, l’oncle ne veut rien entendre. Avec François Papineau, Maude Guérin et Mylène St-Sauveur. À ARTV, le lundi 26 février, 21h.

Le Web: couveuse de la méchanceté infinie

Que de services peut rendre le Web à tout moment dans la vie d’environ quatre milliards d’utilisateurs d’Internet dans le monde. Mais «il y a toujours un côté du mur à l’ombre», comme dans la chanson de Gilbert Bécaud. À Investigation, on découvre l’ampleur du mal que certains internautes propagent par l’entremise de ce puissant moyen de communication.

Fraudes, intimidation, diffamation, vol d’identité, voyeurisme, leurres d’enfants, les Cyberagressions ne manquent pas, facilitées par le fait qu’il est possible de rester anonyme derrière son clavier. Le documentaire présenté le mardi 27 février, 22h, donne un aperçu du degré de méchanceté dont les individus sont capables. Par vengeance ou par simple méchanceté, on peut harceler et détruire des réputations, l’espace d’un clic. On peut pousser des personnes, jeunes et moins jeunes, au suicide. Mais comment peut-on neutraliser ce pouvoir maléfique?

Il faut se méfier des «amis» sur Facebook qu’on n’a jamais rencontrés. Qui sont-ils vraiment? On présente justement le cas de prédateurs qui empruntent toutes sortes d’identités pour entrer en communication avec de toutes jeunes filles, et il est renversant de voir à quel point ces criminels ont la tâche facile.

La vie secrète

Ce samedi, 19h, à TV5, André Manoukian, auteur-compositeur et pianiste, s’entoure de grandes vedettes établies en France qui chantent Le pays d’où je viens dans le cadre de La vie secrète des chansons. On y voit Nolwen Leroy venue de Bretagne, Sylvie Vartan qui, avec La Maritza, salue la Bulgarie, Chimène Badi, fille de parents algériens, emprunte une chanson de Michel Sardou, Je viens du Sud, puis Serge Reggiani chante l’Italie, Enrico Macias, l’Algérie et quelques autres.

Fièvre du jeu

On compte quelque 380 millions d’adeptes de l’e-sport et comme pour le monde artistique, cette communauté possède ses demi-dieux, de riches maîtres de la compétition. Une finale de championnat du monde qui se tenait à Séoul avait réuni pas moins de 40 000 personnes. Dans Game Fever, on nous raconte l’histoire d’un pro qui est parvenu à se hisser au sommet de la gloire après avoir été chassé de sa famille et d’un autre qui cumule pas moins de 13 000 matchs et joue, ce samedi, 20h, à Explora, son dernier tournoi.

À RADIO-CANADA : Ce dimanche, la dernière journée des Jeux olympiques d’hiver à PyeongChang débute à 5h30, avec la cérémonie de clôture, commentée par Marie-José Turcotte, en compagnie de Dominick Gauthier. La cérémonie sera présentée en rediffusion à 17h30.

À TVA : Il y a de l’orage dans l’air à L’Échappée, le lundi 26 février, 20h. D’abord, David (Patrick Hivon) serait-il responsable de l’accident survenu lors d’un souper réunissant Claudie (Kelly Depeault) et Jérôme (Brandon St-Jacques Turpin)? Brigitte (Julie Perreault) n’en peut plus de tous les bruits qui courent la concernant. Perspicace, Cécile (Anne Casabonne) voit clair dans la tentative de séduction de Joëlle (Laurie Babin).

À TÉLÉ-QUÉBEC : Homosexualité, engagement amoureux, éducation, immigration sont autant de thèmes abordés à Format familial, d’une durée exceptionnelle de 90 minutes. Sébastien Diaz et Bianca Gervais s’entretiennent avec plusieurs participants dans le but de comparer 50 ans d’évolution et de mentalités au Québec. 

À SUPER ÉCRAN : Pour la semaine de relâche, les jeunes auront sans doute du plaisir à voir ou à revoir Les aventures de capitaine Bobette : le film, ce samedi, 16h30; Boule & Bill 2, ce dimanche, 15h05 et, en soirée, Wonder Woman à 21h30, puis SOS Fantômes, le mercredi 28 février, 18h.