Normand Brathwaite a fait revivre Piment fort pendant deux saisons à TVA.

TVA met fin à Piment fort

BLOGUE / La renaissance de Piment fort n'aura duré que deux saisons : TVA a choisi de ne pas ramener l'émission de Normand Brathwaite l'hiver prochain, ai-je appris.
J'ai eu le temps de compter, Mesdames et Messieurs, avec mon oeil de chroniqueur télé. Et impossible de dire «c'est chaud, c'est chaud, c'est chaud» en regardant les chiffres de District 31 et de Piment fort, le premier l'emportant haut la main dans la case de 19h. Alors que Normand et ses piments ralliaient près de 900 000 fidèles à la première saison, ils ne réussissaient même plus cet hiver à se classer dans le palmarès des 30 émissions les plus regardées; Piment fort peinait à atteindre 600 000 et District 31 attirait le double à ICI Radio-Canada Télé.
Pour avoir souvent regardé cette nouvelle mouture de Piment fort, les humoristes invités parvenaient à rester mordants, plus qu'on l'aurait cru, en cette ère de rectitude. Il faut croire que ce n'était pas suffisant pour rallier davantage les nostalgiques, ou les distraire de l'ascendant de Patrick, Nadine, Poupou et des autres.