Charlie Rose a perdu son poste de présentateur de «CBS This Morning» en novembre.

Trois femmes poursuivent Charlie Rose et CBS pour harcèlement sexuel

NEW YORK — Trois femmes ayant travaillé avec Charlie Rose ont déposé une poursuite pour harcèlement sexuel contre lui et CBS News.

La poursuite a été déposée vendredi devant un tribunal de l'État de New York.

Selon les documents judiciaires, les plaignantes, qui étaient dans la vingtaine au moment de leur embauche, ont été la cible d'un «comportement prédateur» de la part du journaliste, comportement qui s'est notamment manifesté par un harcèlement sexuel verbal et physique dans le cadre duquel M. Rose leur a posé des questions sur leur vie sexuelle et s'est vanté de ses prouesses au lit.

Charlie Rose a perdu son poste de présentateur de CBS This Morning en novembre.

Son émission d'interviews diffusée à PBS a été annulée. The Washington Post a rapporté que plus d'une vingtaine de femmes avaient accusé le reporter de les avoir harcelées.

CBS n'a pas immédiatement donné suite aux demandes d'entrevue.

Dans un communiqué publié en novembre dernier, M. Rose s'était excusé pour son «comportement inapproprié», mais avait affirmé que certaines allégations n'étaient pas exactes.

Ses représentants n'ont pas répondu aux appels de l'Associated Press.

D'après les documents judiciaires, les trois plaignantes sont Yuqing Wei, Katherine Brooks Harris et Sydney McNeal.

Toujours selon la poursuite, Mme Wei et Mme Harris ont respectivement été embauchées par CBS This Morning en septembre 2015 et janvier 2016. Quant à Mme McNeal, elle a été engagée par M. Rose comme adjointe de direction en avril 2017.

Mme Wei est en congé de maladie, Mme Harris a quitté CBS et Mme McNeal ne travaille plus pour Charlie Rose.