Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Denis Drolet
Les Denis Drolet

Se rassembler.... devant la télé

Josée Larivée
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
MONTRÉAL — Pour le temps des Fêtes, même quand c’est virtuel, il est possible de se rassembler.

Ce n’est pas tous les jours que le gouvernement du Québec commande une émission de divertissement aux diffuseurs. C’est ainsi que Radio-Canada, Télé-Québec, TVA et Noovo relèvent le défi de rassembler les Québécois devant leur écran pour apporter un esprit festif. Le spectacle est tourné à la Place des Arts et présenté dans l’espace Yoop, qui rend exceptionnellement son accès gratuit. Y seront réunis des artistes d’ici ayant pour mission de faire rayonner notre culture. Afin d’insister sur le caractère rassembleur, cette émission ne sera disponible sur aucune plateforme les jours suivants. C’est donc un rendez-vous, le 28 décembre à 19h30.

Tintin en chair et en os

Si vous avez envie de voir de quoi se chauffait le cinéma tourné dans les années 1960, voici deux films tournés alors que les albums d’Hergé sont au zénith dans toute la francophonie. Intéressant de voir Tintin, le Capitaine Haddock, le professeur Tournesol et leurs acolytes incarnés par de véritables comédiens. Tintin et le mystère de la toison d’or et Tintin et les oranges bleues sont diffusés le 26 décembre sur ICI ARTV à compter de midi. Le premier sera rediffusé le soir même à 23 h, et le second le dimanche 27 décembre, 23 h.

NXIVM : Le voeu

On prononce Nexium. Il s’agit d’une secte qui a fait scandale alors que ses dirigeants ont été accusés de trafic sexuel et de complots. Le noyau était basé à Albany, dans l’État de New York. Le tout a fait grand bruit ici alors qu’en septembre dernier, la Montréalaise et riche héritière Clare Bronfman était condamnée à 6 ans de prison pour avoir soutenu financièrement le gourou de la secte. Ce documentaire insiste sur un côté de l’organisation non relié aux actes sexuels, et jette un regard sur les expériences des membres du NXIVM. Un nouvel épisode par semaine est déposé tous les vendredis à 21h depuis le 18 décembre dernier, sur CRAVE.

La vie compliquée de Léa Olivier

Ce n’est pas une nouveauté, mais c’est une série réaliste, qui fait que les jeunes s’y reconnaissent. On y suit Léa, une ado qui a dû laisser derrière elle sa meilleure amie et son chum lors du déménagement de ses parents. On y parle d’amitiés et d’amours dans cette période compliquée qu’est le secondaire. Le temps des Fêtes peut s’avérer une bonne occasion pour voir ou revoir cette série. Sur Illico.

Les épreuves de 2020 : la revue sportive

Diane Sauvé et Jacinthe Taillon analysent cette année pandémique en compagnie de quelques-uns des acteurs et observateurs du monde du sport. On voit comment les dirigeants des grandes ligues et les athlètes ont fait preuve de résilience et de créativité pour garder leur sport en vie. On ne manque pas au passage d’observer les effets du mouvement Black Lives Matter auprès des grandes vedettes sportives. Samedi 26 décembre à 20h et dimanche 27 décembre à 

17h sur ICI TÉLÉ : Gerry Roufs, toujours vivant

Ce documentaire salue la mémoire de cet expéditeur québécois disparu en mer lors de la troisième édition du Vendée Globe de 1997. Pour la première fois, 23 ans plus tard, Michèle Cartier, son épouse, et Emma Roufs, sa fille, livrent leur histoire et racontent le deuil d’un mari et d’un père dont on n’a jamais retrouvé le corps. On se rend aussi à Berlin, où vit Emma, aujourd’hui âgée de 32 ans. Elle partage des images exclusives d’un film qu’elle a réalisé au Chili, il y a deux ans, sur les traces de son papa disparu. Dimanche 27 décembre à 21h30 sur ICI RDI.