Impliqué depuis le début, Dan Bigras présente le 26e Show du Refuge, dimanche, 20h, à Radio-Canada.

Pour que vivre dans la rue soit du passé

Le Refuge des jeunes de Montréal a officiellement ouvert ses portes en 1989 pour y accueillir des jeunes sans-abri âgés de 17 à 24 ans. Il fallait un point de chute pour ces jeunes hommes à la dérive. Deux ans plus tard, Dan Bigras en devenait le porte-parole.
Savait-il qu'il ferait du Refuge la cause de sa vie? Le sort de ces jeunes le touche plus particulièrement car l'auteur d'Ange animal a connu une période semblable dans sa vie. Et dans son élan de sollicitude, ses amis le suivent inconditionnellement lorsque vient le temps du Show du Refuge. Radio-Canada diffuse la 26e édition du spectacle-bénéfice dimanche, à 20h. Enregistré à la Place des Arts le mois dernier, il rassemblait des artistes variés et nombreux - dont la très fidèle Lulu Hughes qui, malgré ses problèmes de santé, a tenu à y être.
On y entendra Marc Hervieux, Éric Lapointe, Charlotte Cardin, Breen Leboeuf, Luce Dufault, Yann Perreau, Élizabeth Blouin-Brathwaite, QW4RTZ, Travis Cormier et Gabriella dans une mise en scène de Dan Bigras. Rappelons qu'à ce jour, Le show du Refuge aura permis d'amasser plus de 5 millions $.
Jacques Brel ne nous quitte pas
Décédé depuis bientôt 40 ans, Jacques Brel demeure une force vive dans la sphère de la chanson française. Auteur-compositeur-interprète, il laisse en héritage un répertoire dépeignant des scènes de la condition humaine pouvant s'adapter à toutes les époques.
Et quel style pour interpréter ses compositions! Le voir nous raconter Les vieux, ou Les bourgeois, c'est comme s'il nous jouait la scène, puis il nous fait tournoyer avec sa Valse à mille temps. On partage sa douleur quand il lance son cri du coeur : Ne me quitte pasVoir un ami pleurer ou Quand on n'a que l'amour, chanson qui lui a enfin permis d'accéder à la lumière après plusieurs essais infructueux d'être reconnu. Un jour, un destin raconte sa courte vie qu'il a voulu flamboyante à TV5, jeudi, à 20h.
Brel a vécu à fond ses années de scène tout en menant une double vie entre sa femme, Miche, leurs trois filles, et une maîtresse, dont Maddly Bamy qui l'aura accompagné jusqu'à la fin. Il voulait entreprendre un tour du monde mais le cancer s'est invité au voyage et a bouleversé ses plans. Alors qu'on a dû le ramener des Marquises où il s'était posé, il fut, à son corps défendant, assailli par les photographes même après avoir quitté la vie artistique depuis une dizaine d'années. Il est décédé à 49 ans, le 9 octobre 1978, d'une embolie pulmonaire.
Et si les femmes prenaient le pouvoir?
L'argent et les intérêts commerciaux dominent le monde. Le pouvoir, la violence et la guerre sont affaire d'hommes. À RDI, jeudi à 20h, le documentaire Des femmes pour guérir le monde propose de remettre le pouvoir aux femmes. Plusieurs d'entre elles - chamane, auteure, actrice, professeure, philosophe, cinéaste, prix Nobel, psychiatre - donnent leur avis sur ce que pourrait être une gouvernance axée sur la fraternité et briser l'union du patriarcat et du capitalisme.
La folie en duo
Dominic et Martin forment un duo depuis une vingtaine d'années. C'est dire combien leur complicité est tricotée serré. TVA diffuse leur spectacle, Fou, jeudi et vendredi, à 19h. Deux heures durant lesquelles les répliques bondissent comme une balle de ping-pong. On aborde de multiples sujets dont l'intimité, l'endurance à la douleur de leur père, l'indiscipline des enfants, les nouveaux papas, puis les deux compères discutent de l'hypothèse de leur mort ou rêvent de la complète liberté qui leur permettrait de s'éclater.
Sombres prédictions
On s'interroge sur Le 21e siècle de Nostradamus à Canal D, dimanche, à 19h. Certaines des prédictions du prophète s'étant avérées exactes dans le passé comme l'incendie de Londres en 1666, l'ascension de Hitler en 1934 et les attentats du 11 septembre en 2001, on cherche à découvrir ce que ce siècle nous réserve. Il semble qu'après Napoléon et Hitler, un troisième antéchrist se manifestera en 2035. La France aurait encore à redouter des attentats terroristes, l'avenir n'est rien de moins qu'incertain.