Maude Guérin (au centre) jouera une agricultrice forte et fragile dans la nouvelle série d’ICI Radio-Canada Télé, aux côtés de ses sœurs aux tempéraments bien différents, incarnées par Julie Beauchemin, Catherine Renaud, Eve Duranceau et Martine Francke.

On est sorti de l'auberge

CHRONIQUE / Les auteurs de «L’auberge du chien noir» s’embarquent-ils pour un autre 15 ans? Sylvie Lussier et Pierre Poirier semblaient ultra motivés lundi à l’annonce de leur nouvelle série, qui aura pour cadre une ferme familiale, et prévue pour la saison prochaine sur ICI Radio-Canada Télé. Un univers très féminin, mais aussi peuplé d’animaux.

Le projet, dont je vous parlais déjà en novembre 2016, avait été nommé Marie maraîchère, mais ce titre ne sera assurément pas conservé. Maude Guérin jouera Marie-Luce, l’aînée de la famille, qui a pris en charge la ferme du village fictif de Valmont, convertie à l’agriculture bio, l’élevage de porcs et d’agneaux entre autres. Cette femme forte et fragile en même temps a quatre sœurs aux tempéraments bien différents, Marie-Christine, Marie-Louise, Marie-Paule et Marie-Jeanne, jouées par Julie Beauchemin, Martine Francke, Eve Duranceau et Catherine Renaud, la Flavie de Mémoires vives. On s’en doute, l’harmonie ne règne pas forcément au sein de la fratrie. L’héritage malsain du père, décédé, a laissé des séquelles chez ses filles.

Au décès de son mari, un joueur compulsif immature, Marie-Luce doit se relever les manches. La découverte du corps de son époux dans des circonstances horribles déclenche une enquête policière qui marquera la première saison de la série, pas dénuée d’humour, un genre cher à ces auteurs. Marie-Luce a deux filles (Catherine Brunet et Marie-Ève Milot), dont une qui complète une maîtrise à Munich, et qu’elle espère avoir comme bras droit à son retour. Maxim Gaudette joue le chef de police très cool du village, Muriel Dutil, la belle-mère de Marie-Luce, et Simon Pigeon, son neveu, qui vit sur la ferme avec elle. Roger La Rue et Michel Laperrière sont quant à eux Sam et Jo, équivalents des deux vieux Statler et Waldorf du Muppet Show, au courant de tout ce qui se passe au village. François Papineau, Luc Senay, Maxime De Cotret et Sophie Clément font aussi partie de la distribution.

Fait inusité: la productrice Joanne Forgues a carrément acheté la ferme où sera tournée la série, à Saint-Chrysostome, en Montérégie. On s’assure ainsi de ne pas se faire déloger par les propriétaires après une ou deux saisons. Contrairement à L’auberge, aucune scène ne sera tournée en studio, mais dans des lieux réels, dont la magnifique maison familiale datant de 1914, ce qui devrait donner une facture bien différente de leur précédente œuvre. Chez Casablanca, Mme Forgues a produit Série noire et En tout cas, mais jamais de série annuelle, nouveau nom du téléroman, en ondes à l’automne et à l’hiver. Vingt-trois épisodes composeront la première saison.

C’est aussi une première pour Francis Leclerc, qui a réalisé plusieurs courtes séries, comme Apparences, Marche à l’ombre et, plus récemment, Mensonges. Celui-ci se partage la tâche avec Christian Laurence (La dérape, Web thérapie) et Myriam Verreault, tous deux issus du cinéma.

+

MALÉDICTION À SUPER ÉCRAN

Félix-Antoine Duval, dont on a pu apprécier le talent dans Pour Sarah et L’Échappée, jouera le rôle-titre de La malédiction de Jonathan Plourde, l’histoire d’un jeune designer dont chacune des conquêtes amoureuses meurt soudainement. Convaincu d’être atteint d’une malédiction, Jonathan tentera par tous les moyens de faire une croix sur l’amour. Cette minisérie de six épisodes coproduite au Québec et en Ontario sera diffusée à Super Écran cet automne, puis à VRAK l’automne suivant. L’acteur partage l’écran entre autres avec Simon Lacroix, du couple gai de Lâcher prise, Laetitia Isambert, Kalinka Petrie, Sonia Vachon et Jean-Nicolas Verreault. L’œuvre est écrite par Stéphane Lapointe, Pierre-Marc Drouin, Marie-Sissi Labrèche et Philip Rodrigue et réalisée par Martin Cadotte.

+

CUISINE FUTÉE PREND CONGÉ

Comme Josée di Stasio, le duo de Cuisine futée, parents pressés à Télé-Québec a décidé de prendre une pause de la télé la saison prochaine. Alexandra Diaz et Geneviève O’Gleman consacreront les prochains mois à la rédaction d’un quatrième livre Famille futée. Télé-Québec annonce toutefois que l’émission demeurera en rediffusion, notamment tout l’été.