Les Lost Fingers présenteront leurs chansons de Noël renouvelées.

Normand Brathwaite: célébrer les Fêtes en musique

Ça fera bientôt quinze ans que Belle et Bum permet d'entendre les musiciens connus et méconnus chaque semaine sur les ondes de Télé-Québec. L'équipe nous offre la musique en cadeau pour son spécial des Fêtes, qui regroupera les Lost Fingers, Marc Hervieux, les Deuxluxes, De temps antan, Anna Frances et Kim Richardson.
«Au début, on faisait vraiment un spécial Noël, avec des décorations rouges et vertes, des brillants et des grelots; là, on a seulement des sapins stylisés en bois, c'est plutôt la musique qui nous amène à fêter», indique Normand Brathwaite, qui sera accompagné de Mélissa Lavergne à la coanimation et de l'orchestre maison.
Alors que l'émission tâche toute l'année d'accorder une place à la musique du monde, le spécial des Fêtes est l'occasion d'accueillir un groupe folklorique québécois. De temps antan, un trio de Lanaudière formé d'Éric Beaudry, André Brunet et Pierre-Luc Dupuis propose une explosion de violon, d'accordéon, d'harmonica, de guitare et de bouzouki.
Sur une note plus rock'n'roll, les téléspectateurs pourront aussi découvrir les Deuxluxes. «On les a trouvés alors qu'ils jouaient dans le métro [le duo est tout de même présent sur Bandcamp, Bonsound et les réseaux sociaux, et fera une tournée québécoise cet hiver]. C'est un couple. Lui joue à peu près de tous les instruments, elle a une formation en chant classique et tous deux jouent de la guitare. C'est très impressionnant», souligne l'animateur.
Les Deuxluxes
Kim Richardson, une interprète à la voix puissante qui chante présentement dans l'American Story Show et qui accompagnait Normand Brathwaite et sa fille Élizabeth pour la soirée soul de L'Orchestre symphonique de Montréal, sera aussi sur le plateau. «C'est la machine qu'on appelle quand on a besoin de grosses tounes», note-t-il.
Alors que Marc Hervieux entonnera Minuit, chrétiens de toute sa puissance de ténor, les Lost Fingers viendront présenter leurs chansons de Noël renouvelées.
«Pour chaque chanson, il y a trois ou quatre parties. Ça peut commencer avec du spiritual, pour tomber dans le manouche, puis dans le jazz, explique Brathwaite. Leur nouvelle chanteuse est très bonne et très gentille. Elle a mis l'épaule à la roue, parce qu'à Belle et Bum tout le monde chante avec tout le monde.» Tous les invités interpréteront d'ailleurs une chanson de Gilles Vigneault pour un hommage à saveur hivernale.
On ne verra pas Normand Brathwaite dans le Bye Bye de cette année. Celui-ci vient de recommencer les enregistrements de Piment fort, qui reprend l'antenne cet hiver à TVA. «La première saison a été au-delà de mes espérances. On garde une moyenne de téléspectateurs d'un million par jour, ce qui, techniquement, est plus qu'à l'époque. C'est fascinant, parce que la compétition est féroce», se réjouit-il.
Belle et Bum, spéciale des Fêtes, sera diffusé le vendredi 30 décembre à 21h, en rappel le jeudi 5 janvier à 21h, à Télé-Québec