Jean Martin en 2006

Mort de Jean Martin, un gentleman de l'info

La liste des décès s'allonge avec celui du journaliste et chef d'antenne bien connu à Québec et dans l'Est Jean Martin, mort des suites de troubles cardiaques. Il n'avait que 59 ans. Sa mort survient un mois après qu'il eut subi une opération à une valve cardiaque, pour un problème congénital. On lui avait alors installé un stimulateur cardiaque.
C'est sa conjointe, inquiète de ne pas avoir de nouvelles, qui l'a trouvé inerte à son domicile dans Montcalm mardi après-midi. Le même jour, il devait justement passer un examen médical à l'Hôpital Laval.
Collègue apprécié
Le personnel de Radio-Canada à Québec, où il était apprécié de tous, est sous le choc. «C'était un homme agréable, affable, très généreux, très humain, un amant de la vie», nous a confié son ami André Deslauriers, qui a travaillé avec lui comme chef de pupitre aux nouvelles. Avec un groupe d'amis, ils devaient partir en voyage de pêche cet été.
Avant d'arriver à Québec, Jean Martin a d'abord fait carrière à Trois-Rivières aux stations de radio CJTR et CIGB-FM. Il y a même oeuvré comme comédien, notamment avec la troupe des Nouveaux Compagnons, avant de devenir chef d'antenne de La Mauricie ce soir à Radio-Canada. En 1992, la station de Québec lui confie son bulletin Québec ce soir. Six ans plus tard, il hérite du bulletin de 18h destiné à l'Est-du-Québec, à partir des studios de la capitale, jusqu'en 2012. Encore à l'emploi de Radio-Canada à Québec, M. Martin travaillait comme journaliste Web depuis la fin du Téléjournal Est du Québec, mais était en convalescence. Il a aussi enseigné les communications au Collège radio télévision de Québec.