Une erreur lors d'un exercice de maintenance et d'entretien des réseaux chez Vidéotron a privé les habitués du Téléjournal Québec de leur bulletin favori à deux reprises depuis une semaine.

Le Téléjournal Québec saute à deux reprises

Les abonnés de Vidéotron et habitués du Téléjournal Québec de 18h ont dû se contenter du bulletin de Montréal à deux reprises depuis une semaine. Et ce n'est pas parce que Bruno Savard était en vacances.
Dans les deux cas, le problème émanait de Vidéotron. Dans celui de jeudi dernier, 16 mars, la retransmission déficiente ne concernait que la diffusion en définition standard (SD). La cause du problème : une erreur lors d'un exercice de maintenance et d'entretien des réseaux, explique Vidéotron. Sans avoir été avisé de l'incident par l'entreprise, le diffuseur a alors invité les téléspectateurs à regarder le bulletin au 602, en haute définition (HD). Le problème s'est reproduit mercredi soir, mais cette fois autant en SD qu'en HD. Dans ce cas précis, Vidéotron affirme avoir été victime de vandalisme; un câble aurait été sectionné en basse ville. «Cela a eu pour conséquence de compromettre le flux de télédistribution du Téléjournal Québec», explique l'entreprise.
Avisé par les téléspectateurs
Encore là, Radio-Canada n'a jamais été avisé du problème par Vidéotron, mais l'a appris par les téléspectateurs. Il a fallu qu'à tour de rôle, les chefs d'antenne Bruno Savard et Guillaume Dumas interpellent Vidéotron sur Twitter pour savoir ce qui se passait. Les abonnés de Bell, eux, n'étaient pas touchés par le problème. Tout était rentré dans l'ordre jeudi, permettant la retransmission du bulletin de Québec.
La situation tombe bien mal, puisque les stations de télé sont en plein sondages Numeris. D'ailleurs, les chiffres de la station de Radio-Canada à Québec étaient anormalement bas mercredi soir. Il faudra voir si Numeris tiendra compte de l'incident en compilant ses données d'écoute.
Les fidèles de Bruno Savard ne sont pas les seuls à avoir dû se passer de leur bulletin récemment, ceux de Pierre Jobin aussi. Le 15 mars dernier, TVA Québec n'a pu livrer son bulletin de 18h en raison d'un bris technique majeur en régie, qui n'avait cependant rien à voir avec Vidéotron. Là aussi, on a relayé le TVA Nouvelles de Montréal.