Véronique Cloutier et Julie Snyder au Banquier

Le banquier fait ses valises

Fin du suspense: les valises du Banquier resteront fermées après la 12e saison, qui prendra fin en février prochain, tel que le révélait Le Journal de Montréal vendredi matin. TVA, qui a dû réduire ses effectifs plus tôt cette semaine, invoque des raisons économiques.
«TVA doit aujourd'hui consacrer ses ressources financières à garder ses auditoires avec des concepts rassembleurs et surtout, générateurs de profits», explique le diffuseur par voie de communiqué.
TVA reconnaît aussi que l'auditoire avait baissé depuis quelques années: de 2,1 millions de téléspectateurs en 2007 à 1,6 million pour les deux dernières saisons. Ce qui n'est quand même pas rien. Mais le diffuseur devait assumer seul le financement de la version québécoise de Deal Or No Deal, dans un contexte de baisse des revenus publicitaires.
Voilà qui relance les spéculations autour de l'avenir de Julie Snyder à TVA. La fin du Banquier n'est-elle vraiment reliée qu'à la rentabilité de l'émission? Depuis sa séparation d'avec Pierre Karl Péladeau, on ne cesse de répéter que plus rien n'empêche Julie d'aller travailler ailleurs. Celle-ci a notamment fait une apparition remarquée chez le concurrent à Tout le monde en parle, et récemment, à La soirée est (encore) jeune, où elle a confié qu'elle planifie de revenir à la formule du talk-show dans les prochaines années. Ce qu'on se souhaite.
Les quatre dernières émissions du Banquier, qui ont comme thématiques «Baby Boom», «Animaux», «Ados» et «Les années 80», seront diffusées dès le 8 janvier.