Jean-Sébastien Girard et Véronique Cloutier n'auront fait équipe que pour une saison de Votre beau programme.

La fin pour Votre beau programme

CHRONIQUE / Une version améliorée de Votre beau programme aurait-elle pu faire oublier la première? Nous ne le saurons jamais, puisque Véronique Cloutier a annoncé hier sur sa page Facebook que l'émission ne revenait pas la saison prochaine à ICI Radio-Canada Télé.
Votre beau programme, qui marquait le grand retour de Véro à la télévision, n'aura eu qu'une saison. L'émission la plus commentée de l'hiver n'a jamais réussi à rallier un large public, le mercredi à 21h, contre L'heure bleue de TVA. On a vanté ses parodies, mais on a critiqué son concept fourre-tout et questionné le rôle mal défini de l'acolyte de l'animatrice, Jean-Sébastien Girard.
Dans son message sur Facebook, Véronique admet s'être «retrouvée le lendemain de la dernière fatiguée et déçue.» «Il était évident que l'émission n'aurait pas de deuxième saison. Mais que faire? Récupérer les éléments gagnants et apporter quelques changements ou repartir à zéro avec une autre émission complètement différente? J'ai entrepris un long processus de réflexion et avec l'écoute, la patience et les bons mots de mes amis, famille et précieux collègues, j'ai décidé de faire table rase et me réconcilier avec mon métier dans un tout nouveau projet dont je vous parlerai plus en détails dans les prochains mois», écrit l'animatrice.
La directrice générale de la télévision de Radio-Canada, Dominique Chaloult, croit qu'il aurait peut-être été possible d'améliorer Votre beau programme. Elle cite le cas des Échangistes, qu'on a réussi à remettre sur les rails après des débuts chaotiques l'an dernier. Mais la direction avait tout de même cinq mois devant elle pour apporter des modifications, et les cotes d'écoute ont légèrement augmenté par la suite. Véronique Cloutier n'a eu que 12 semaines pour rajuster le tir, sans résultat en terme d'auditoire. La décision de retirer l'émission s'imposait d'elle-même.
Quand je lui ai parlé le mois dernier, Louis Morissette disait qu'aucune décision n'avait encore été prise, mais je ne le sentais pas pressé de ramener le concept. «Nous nous sommes assis et nous avons pris la décision ensemble», précise Dominique Chaloult.
Celle-ci identifie deux éléments qui ont pu jouer dans l'insuccès de l'émission, dont la clarté du concept. «Il y avait plein de bons segments dans ce show-là. Je crois que les gens ne savaient pas trop ce qu'ils venaient voir en regardant l'émission», explique-t-elle. La diffusion en direct n'a pas aidé non plus à peaufiner la formule. «Je continue de croire qu'il faut essayer de nouvelles idées en télévision et c'est ce qu'ils ont fait», ajoute Dominique Chaloult, qui réitère sa confiance en l'équipe de KOTV.
Nouveau projet
Dans son message, Véronique Cloutier évoque avoir un nouveau projet avec le diffuseur. Dominique Chaloult affirme qu'elle a effectivement toujours sa place à l'antenne. «On a la volonté de la revoir dans un nouveau concept. Si ce n'est pas en janvier 2018, ce sera plus tard.»
Comme Véronique Cloutier l'a elle-même mentionné à Tout le monde en parle, on a senti qu'une partie du milieu artistique ne l'appuyait pas dans son projet. On a entre autres entendu qu'elle était une intouchable à Radio-Canada et que son émission avait eu droit à des budgets faramineux. «Personne n'a d'abonnement à vie ou de contrat à long terme», rétorque Dominique Chaloult, qui ajoute que l'équipe de KOTV n'a bénéficié d'aucun budget supplémentaire ni de quelque passe-droit que ce soit.
J'ai rarement vu une émission subir autant d'acharnement de la part de ses détracteurs dans les dernières années. Certains prenaient même un plaisir sadique à souligner ses faiblesses plutôt que ses bons coups sur les réseaux sociaux. L'émission n'était pas parfaite, j'en conviens, mais le Ti-Mé Show n'a pas subi le centième des critiques auxquelles a eu droit Votre beau programme, et personne ne va me faire croire qu'il était meilleur. Néanmoins, devant une telle réaction, et des cotes d'écoute en dessous des attentes, on a sans doute pris la bonne décision de mettre fin à l'émission. Véronique Cloutier n'a pas perdu l'appui du public pour autant, puisqu'elle a récolté deux nominations au Gala Artis de dimanche à TVA.
Réagissez sur le blogue de Richard Therrien