Jeu de chaises musicales dans la grille-horaire du FM93

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Arrivée de Stephan Dupont à la barre de l’émission du matin, déménagement de Sylvain Bouchard en après-midi et d’Éric Duhaime le midi. La station FM93 a procédé lundi à un remaniement de sa grille-horaire en vue de la rentrée d’hiver, dans une volonté manifeste d’adopter un ton différent pour se mettre au diapason d’un public en mutation.

En entrevue au Soleil, le directeur général Pierre Martineau explique que même si la station du quartier Saint-Sacrement demeure une radio d’«info divertissement», une réorientation s’imposait au regard de ce qu’il observe chez les auditeurs.

«Des fois, je trouve que la radio d’opinion de Québec se prend un peu au sérieux. De toute évidence, je crois que la population souhaite un changement de ton, mais pas nécessairement radical. La société est en train de changer et le ton de la station est appelé à s’adoucir. On ne changera pas du tout au tout, mais je pense que l’époque des grandes revendications à coups de poing sur la table est appelée à s’amenuiser.

«Je pense qu’il y a moyen de faire de la bonne radio d’opinion et d’information sans trop se prendre au sérieux et en le faisant de façon divertissante», ajoute le patron qui a officialisé lundi matin, en ondes, l’embauche de Stephan Dupont pour remplacer Sylvain Bouchard, en poste dans ce créneau horaire au FM 93 depuis 14 ans.

L’arrivée de l’ancien animateur du matin chez Énergie, qui a quitté la station de Bell Média le mois dernier, à quelques semaines de l’expiration de son contrat, s’inscrit dans un désir de «changement de vie» démontré il y a un an par Sylvain Bouchard. De toute évidence, se lever en plein milieu de la nuit lui pesait de plus en plus.

Le déménagement de Bouchard dans l’émission du retour nécessitera une approche d’animation différente, reconnaît Pierre Martineau. «Ce ne sera pas le même ton ni la même fréquence d’invités», dit-il.

Se qualifiant en ondes lundi matin de «gars ben ordinaire, très proches de ses chums de gars», Stephan Dupont ne devrait pas dépayser ses fidèles auditeurs qui l’ont suivi au gré de ses déplacements à CHOI Radio X et Énergie. «Ce sera pas mal le même show, mentionne Martineau. Je ne pense pas qu’on puisse réinventer Stephan Dupont. Ce serait une grossière erreur.»

Dupont amène avec lui ses collaborateurs Raynald Cloutier et Pierre Blais, qui avaient quitté Énergie en même temps que lui. Leur départ n’avait rien à voir, a-t-on confirmé lundi, avec une entrevue ponctuée de mots d’église, menée à la mi-novembre avec le commentateur de RDS, Marc Denis.

Six employés touchés

Cette «réorganisation globale» a causé un électrochoc dans la station du chemin Sainte-Foy. Six employés ont vu leur poste «directement touché» par ce remaniement, confirme Pierre Martineau. «Il y a des gens qui vont devoir se trouver autre chose, comme c’est fréquent à la radio […] Il a fallu réajuster le tir au niveau des besoins.» L’arrivée de Duhaime dans la case horaire du midi provoque la disparition de l’émission Deux hommes en ondes, animée par Paul-Raphaël Charron et Jean-François Blanchet.

Au récent sondage Numeris d’automne, dévoilé la semaine dernière, Bouchard en parle s’est classé en troisième position des émissions du matin, derrière ICI Radio-Canada Première et WKND. Celle de Stephan Dupont, chez Énergie, est arrivée pour sa part au cinquième rang. Dans le créneau du retour à la maison, Éric Duhaime a pris la quatrième place.

Sylvain Bouchard et Stephan Dupont