Le refus de céder à la course aux cadeaux, à la surenchère et au consumérisme est au cœur des discussions de «Y'a du monde à messe de Noël».

Christian Bégin : Noël, ça se discute

La veille de Noël, Télé-Québec nous propose l’émission «Y’a du monde à messe de Noël», où Lara Fabian, Lise Dion, Guylaine Tremblay, Fred Pellerin et Raed Hammoud viennent parler de leur vision de la fête à Christian Bégin.

«Il y aura des discussions drôles, légères, mais aussi texturées, avec des aspérités et toutes sortes de réflexions autour de la fête. C’est la formule de Y’a du monde à messe dans un écrin de Noël», décrit l’animateur. 

Le refus de céder à la course aux cadeaux, à la surenchère et au consumérisme a été au cœur des discussions. «On a beaucoup discuté de comment cette fête-là se réinvente ou se désincarne, indique-t-il. J’ai l’impression que, de plus en plus, les gens cherchent à se créer de nouvelles traditions, de nouveaux rituels, même par rapport aux cadeaux. Ils les font eux-mêmes ou se limitent à un seul cadeau. Ils ont un désir de redonner du sens à cette fête-là, qui s’est beaucoup édulcorée».

Lise Dion racontera entre autres comment elle est tombée dans une «folie des cadeaux» lorsqu’elle s’est mise à faire un bon salaire, après avoir connu «la vraie précarité». «Elle a dit à sa famille : ''Laissez-moi faire, ça va durer un an ou deux ans, puis je vais me calmer''», indique Christian Bégin.

L'animateur Christian Bégin

À Saint-Élie-de-Caxton, le conteur Fred Pellerin a fait naître une nouvelle tradition, en distribuant du chocolat chaud et du Baileys sur le parvis de l’église, après la messe de minuit. «Il n’est pas pratiquant, il n’assiste pas à la messe, mais il a réinventé un lieu qui en avait bien besoin. Beaucoup de gens ont davantage hâte au chocolat chaud qu’au reste de la soirée», souligne l’animateur. 

Les proches de Raed Hammoud ont toujours intégré Noël dans leurs traditions familiales, même s’ils sont musulmans et pratiquants. «Au Niger, son père a fait venir un arbre de Noël d’Europe qu’ils ont planté dans le sable, devant chez eux, raconte Christian Bégin. Il ne comprend pas la mouvance qui voudrait qu’on appelle un sapin de Noël un arbre des fêtes, il est pour que chacun vive ses traditions, qu’elles soient religieuses ou laïques.»

Lise Dion affiche ouvertement sa foi, alors que Guylaine Tremblay a intégré plusieurs traditions religieuses à sa vie familiale, même si elle n’est croyante. «Elle aime les vieilles traditions, et elle a décidé de tricoter un tissu de traditions bien d’ici pour ses deux filles nées en Chine», souligne-t-il.  Les Noëls de Lara Fabian, eux, sont remplis d’exubérance culinaire, un legs de sa mère sicilienne. La chanteuse donnera une prestation musicale à la toute fin de l’émission de deux heures. Le chœur sera mis de l’avant, avec des cantiques de Noël choisis parmi des suggestions des invités. 

Y’a du monde à messe de Noël sera diffusé le 24 décembre à 22h et le 25 décembre à 20h à Télé-Québec.